Santé

Coronavirus : Tanger repasse en zone 2

Les autorisations de déplacement exceptionnel sont de nouveau obligatoires. Aussi, les marchés, centres commerciaux, cafés et espaces publics fermeront à 20h.


L’annonce a été faite par le ministère de l’Intérieur. Pour circonscrire la propagation de la pandémie du coronavirus (Covid-19) et de limiter ses répercussions négatives, et au vu de ce qu’exige la nécessité sanitaire suite à l’apparition de nouveaux clusters dans plusieurs quartiers de la ville de Tanger, il a été décidé de durcir les restrictions de précaution et les mesures préventives et de fermer les entrées des zones cibles dans la ville à partir du dimanche 12 juillet 2020 à minuit.

Le ministère a indiqué qu’il a été décidé aussi de renforcer le contrôle pour que les personnes se trouvant dans ces zones ne quittent leurs domiciles qu’en cas de nécessité extrême tout en observant les précautions nécessaires : distanciation physique, mesures d’hygiène, port obligatoire des masques et téléchargement de l’application « wiqaytna ». Il a été également décidé également d’exiger une autorisation de déplacement exceptionnel émise par les agents d’autorité et de fermer les hammams, les salles et les stades sportifs.

Lire aussi | Coronavirus : 76 nouveaux cas, 15.821 cas au total, lundi 13 juillet à 10h

Le ministère a également ordonné la fermeture des marchés, des centres commerciaux, des cafés et des espaces publics (parcs, jardins, lieux publics…) à 20h. L’obligation de disposer d’une autorisation exceptionnelle émise par les autorités locales pour se déplacer en dehors de la ville de Tanger, ainsi toutes les autres restrictions décidées à travers l’état d’urgence sanitaire (interdiction des rassemblements, des réunions, des fêtes de mariage et des obsèques…) seront en outre maintenues.

Lire aussi | Santé: le coronavirus entraînerait des dommages cérébraux sévères

L’allègement de ces mesures dépend du développement de la situation épidémiologique dans la ville, de la réalisation de résultats concrets pour circonscrire la pandémie et de la baisse du nombre des personnes infectées, ce qui permettra de freiner la propagation de cette épidémie, explique le ministère de l’Intérieur.

Pour rappel, 328 cas confirmés de contamination au coronavirus ont été enregistrés durant les 5 derniers jours à Tanger, dont 61 dimanche 12 juillet 2020.

Avec MAP

 
Article précédent

Coronavirus : 76 nouveaux cas, 15.821 cas au total, lundi 13 juillet à 10h

Article suivant

Le torchon brûle comme jamais, entre les écoles privées et les parents