Pandémie

Covid-19. Nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national jusqu’au 10 août 2021, et ce dans le cadre des efforts de lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus (Covid-19).


Ainsi, le couvre-feu sur le territoire national est toujours en vigueur de 23 heures jusqu’à 4 heures du matin. Les mesures comprennent aussi l’autorisation des rassemblements et des activités dans les espaces fermés pour moins de 50 personnes et les rassemblements et les activités dans les espaces ouverts pour moins de 100 personnes, avec l’obligation d’obtenir une autorisation auprès des autorités locales en cas de dépassement de ce nombre.

Les mesures permettent donc aux salles de fêtes d’opérer à hauteur de 50% de leur capacité d’accueil à condition que le nombre des personnes présentes ne dépasse pas les 100 personnes, autorisent l’accès aux plages avec le respect de la distanciation physique et l’ouverture des piscines publiques à hauteur de 50% de leur capacité d’accueil

Lire aussi | CNSS. L’indemnité Covid-19 prolongée [Document]

Cette décision intervient au lendemain de la mise en garde de la part du ministère de la Santé contre la détérioration de la situation épidémiologique, après l’observation d’une accélération des contaminations au coronavirus (Covid-19) pour la deuxième semaine de suite.

« Pour la deuxième semaine de suite, le système national de veille et de surveillance épidémiologique enregistre une accélération des nouveaux cas de Covid-19 et une hausse des cas graves, chose qui laisse présager une nouvelle détérioration de la situation épidémiologique en cas de persistance de l’indifférence des citoyens, la négligence et le non-respect des mesures de précaution et des gestes barrières », a prévenu le ministère.

Lire aussi | Vaccin anti-Covid-19. La CGEM salue le projet royal

Cette situation préoccupante intervient dans le sillage de la levée des restrictions sur les voyages internationaux et de la reprise des activités sociales, sportives et culturelles, doublées de l’assouplissement avancé des restrictions du confinement nocturne et des déplacements internes, a-t-il fait observer.

 
Article précédent

CNSS. L’indemnité Covid-19 prolongée [Document]

Article suivant

Le P.I.E. totalement en phase avec le Nouveau modèle de développement