Conjoncture

Culture au temps du Covid-19 : le Maroc donne l’exemple selon Jack Lang [Audio]

En faisant la promotion de la culture y compris durant la pandémie du Covid-19 et en prouvant au monde entier que l’on peut concilier culture et santé/santé et culture, le Maroc, sous l’impulsion de S.M. le Roi Mohammed VI, donne l’exemple, a affirmé le président de l’Institut du Monde Arabe (IMA), Jack Lang.

« Je suis heureux que le Maroc ait pris la décision de maintenir le lien avec la culture durant la pandémie. C’est un modèle pour d’autres pays. Je crois que cette initiative est excellente et mérite d’être suivie », a souligné Jack Lang. « J’ai vu des vidéos et des photographies qui montrent qu’au Maroc, il y a un véritable enthousiasme des citoyens de tous les âges à découvrir les œuvres des musées et en même temps un véritable respect des règles sanitaires. Donc la démonstration est clairement faite par la Fondation Nationale des Musées du Maroc (FNMM), que l’on peut aujourd’hui ouvrir les musées tout en respectant les exigences établies par les autorités sanitaires », a souligné Jack Lang qui a tenu à exprimer ses félicitations aux autorités marocaines.


Lire aussi | Coronavirus : l’OMS enregistre une légère baisse des nouveaux cas dans le monde

« L’exemple marocain est tout à fait remarquable » et la décision de maintenir une vie culturelle au Maroc est « une décision heureuse » qui doit être applaudie et mérite d’être suivie par d’autres pays. « Puisse la France s’inspirer du modèle marocain pour l’accès à la culture durant la pandémie du Covid-19 », a plaidé le président de l’IMA. Il a affirmé, dans ce contexte, qu’il a été « tellement touché et enthousiasmé » par les initiatives du Maroc au point de les faire connaître en France. « J’ai écrit à la ministre de la Culture et à d’autres autorités françaises pour leur citer l’exemple du Maroc, en leur disant suivez l’exemple du Royaume qui est tout à fait remarquable et qui montre que l’on peut concilier culture et santé/santé et culture », a assuré le Président de l’IMA. À propos de l’effervescence culturelle actuelle au Maroc (ouverture de musées notamment le musée Villa Haris à Tanger, le musée de la musique à Meknès, début des travaux de construction du musée du judaïsme à Fès…), le président de l’IMA a affirmé qu’ « une fois de plus, le Maroc montre qu’il est un pays d’exception ».

Lire aussi | Le groupe Ozone Environnement & Services prend le large

« Le Maroc est certainement aujourd’hui le pays de la Méditerranée, de l’Afrique et du Monde arabe le plus ouvert à la culture, le plus créatif. C’est vraiment impressionnant et réjouissant », s’est félicité Jack Lang, qui a tenu à souligner « une autre originalité de la politique culturelle marocaine qui est de mettre en valeur tous les héritages culturels et spirituels du pays ». « C’est d’ailleurs une tradition qui était instaurée depuis longtemps au Maroc et que S.M. le Roi Mohammed VI a pleinement reconnu ou fait reconnaître par la Constitution marocaine. C’est une situation assez unique, dans le monde, d’un pays qui revendique la diversité de ses influents culturels et intellectuels », a-t-il relevé.

Interview de Jack Lang

Avec MAP

 
Article précédent

Coronavirus : l’OMS enregistre une légère baisse des nouveaux cas dans le monde

Article suivant

Replay. L’émission « Ach Waqe3 » du mardi 2 février 2021