Industrie

Dessalement : le marocain Hyrenco propose une technologie à faible coût

La société marocaine Hyrenco vient de développer une technologie qui révolutionne le traitement et le dessalement d’eau de mer. Cette invention se caractérise par son approche novatrice consistant à résoudre le problème relatif au haut coût d´investissement et d´exploitation des usines conventionnelles de dessalement d´eau de mer, en proposant une solution unique et très compétitive.


Le coût de l’eau dessalée est disproportionnellement plus élevé pour les systèmes à moindre capacité. Actuellement, une usine de grande taille performante arrive à produire 1 m3 pour 1 euro, alors que ce coût peut atteindre 30 euros pour les petites usines. La technologie de Hyrenco permet de réaliser des unités compactes et économiques de très haute qualité. « La plupart des usines de dessalement ne sont pas développées comme un système unique mais sont en fait constituées de combinaisons de composants développés indépendamment. Cela résulte en une augmentation des coûts de l’eau », note Sabri Rahaoui, PDG de la société. La solution DMar™  est une unité compacte décentralisée de désinfection et de dessalement par osmose inverse qui fournit une eau de mer totalement désinfectée et une eau propre de haute qualité sans aucune utilisation de produits chimiques ou de filtres et avec une consommation d’énergie réduite. Elle fournit une solution complète dans un emballage compact et soigné, dans un large éventail de capacités démarrant à 500 m3/ jour. Les caractéristiques de cette solution unique lui permettent une possibilité d´installation sous marine ou sur terre.

Lire aussi | «Mon histoire avec les médicaments», une autobiographie de feu Omar Tazi [Chapitre 7]

DMar™

Pour lancer cette nouvelle technologie, la société marocaine étudie actuellement la possibilité de lancer un projet pilote dans la région de Agadir. Dans ce sens, Hyrenco a signé un mémorandum d’entente avec la Société Marocaine d´Ingénierie Touristique (SMIT) pour participer au développement de la nouvelle station balnéaire d’Aghroud. Un projet incluant un parc aquatique unique au monde utilisant l’eau de mer totalement désinfectée via la solution DMar. « Cette solution de désinfection totale d´eau de mer sans addition de produits chimiques et sans utilisation de filtres est une première mondiale et offre un potentiel énorme pour plusieurs projets touristiques gourmands en eau, avec la possibilité d´utiliser une part de l’eau de mer totalement désinfectée par exemple dans des parcs aquatiques, piscines et thalassothérapie. Le Maroc avec sa longue ligne côtière représente de grandes opportunités de développement », souligne Taoufik Bensouda, directeur financier de Hyrenco.

 
Article précédent

«Mon histoire avec les médicaments», une autobiographie de feu Omar Tazi [Chapitre 7]

Article suivant

The One Backyard Ultra : bientôt, la première édition au Maroc