Industrie

Diversité des genres : le groupe OCP s’associe à IFC

Le groupe OCP, leader mondial sur le marché des engrais phosphatés, s’associe à la Société Financière Internationale (IFC), pour l’accompagner dans l’obtention de la certification EDGE (Economic Dividends for Gender Equality), visant à promouvoir la diversité des genres au profit de ses collaboratrices et collaborateurs.


En vertu de cet accord, IFC va accompagner le groupe OCP pour obtenir la certification EDGE (Economic Dividends for Gender Equality), principale norme au monde évaluant la performance des entreprises en matière d’égalité des genres et de création d’opportunités de carrière égales entre les hommes et les femmes. OCP deviendrait ainsi la première entreprise marocaine à obtenir cette certification, qui viendra appuyer son engagement visant à faire évoluer les pratiques et promouvoir l’égalité des chances et opportunités de carrière non seulement au sein de cette entreprise, mais aussi dans son écosystème et auprès de ses communautés, au Maroc et, plus largement, en Afrique. Avec plus de 20.000 collaborateurs de plusieurs nationalités, et un chiffre d’affaires de près de 6 milliards de dollars en 2020, le groupe OCP se positionne à l’avant-garde en matière d’initiatives visant à renforcer son adhésion aux Objectifs de Développement Durable mis en place par les Nations Unies, notamment pour contribuer à répondre aux défis mondiaux liés aux Droits Humains et à la prospérité.

Lire aussi| Coronavirus : près de 4 millions de salariés ont bénéficié des mesures de soutien jusqu’à fin mars 2021

« Ce projet confirme notre volonté de s’inscrire dans une demarche axée sur des résultats, il s’agit ici d’une première pierre qui va accélérer la performance du Groupe dans la promotion de l’inclusion des genres et la diversité en tant que leviers de notre transformation. Cette certification permettra de mesurer l’amélioration sensible de nos indicateurs sur cet axe. », a déclaré Nadia Fassi Fehri, Chief Transformation Officer du Groupe OCP. Notons que le processus de certification EDGE du groupe OCP, accompagné par IFC, vise plus largement à contribuer à renforcer la participation des femmes sur le marché du travail au Maroc, et en Afrique, ce qui sera d’autant plus essentiel dans un contexte de reprise économique post-COVID-19. « Les femmes marocaines représentent un gisement de talents inexploité. Renforcer leur rôle dans le monde du travail peut véritablement contribuer à améliorer la performance des entreprises marocaines et accélérer la relance » a, pour sa part, fait observer Xavier Reille, directeur IFC pour le Maghreb.

Lire aussi| Le mois sacré de Ramadan débutera mercredi au Maroc

« Nous espérons que ce partenariat avec le Groupe OCP va encourager d’autres d’entreprises marocaines à s’engager en faveur de l’égalité des sexes », a-t-il ajouté. Force est de souligner que cet accord entre IFC et le groupe OCP s’ajoute notamment à un autre partenariat entre les deux organisations, signé en septembre 2020, visant à renforcer les filières du riz en Côte d’Ivoire et du millet au Sénégal, et s’inscrit dans la lignée de la volonté de coopération conjointe au profit du pays et du continent dans de nombreux domaines, notamment l’agriculture, la recherche et l’éducation. Pour rappel, le programme EDGE, lancé en 2011 lors de la réunion annuelle du Forum Économique Mondial, travaille aujourd’hui avec 200 grandes organisations réparties dans 44 pays, représentant une trentaine d’industries différentes et plus de 2,4 millions d’employés.

 
Article précédent

Formation : la Fondation Phosboucraâ opte pour le distanciel

Article suivant

Replay. L’émission « Ach Waqe3 » du mardi 13 avril 2021