Politique

Élections locales du 8 septembre : 157.569 candidatures

Les communes constituent un espace de proximité où la gestion des affaires publiques est la mieux observée, suivie, évaluée et appréciée pour être objectivement sanctionnée par les élections. C’est aussi une véritable école où les élus apprennent et accumulent une expérience politique de terrain.


D’après les chiffres publiés par le ministère de l’Intérieur, « arbitre officiel », le nombre total de candidatures aux élections des conseils communaux et d’arrondissement est de 157.569 dont 62.793 sous forme de listes et 94.776 sous forme individuelle, soit une moyenne de 5 candidatures par siège au niveau national.

Par rapport à 2015, où le nombre total de candidats avait atteint 130.925, la hausse est de 20%. Le nombre de femmes candidates a atteint cette fois-ci 47.060, soit 30% du total des candidats. Le nombre de conseillers communaux, actuellement en exercice, ayant présenté leur candidature, a atteint 21.744 personnes, soit 69% du total des conseillers en exercice.

Lire aussi | Industrie. Le Maroc et Stellantis renforcent leur partenariat

Par parti politique, le RNI est en tête, en nombre de candidatures présentées, avec 16,18%, suivi du PAM, avec 13,45%, du Parti de l’Istiqlal, avec 12,59%, de l’USFP, avec 8,33% et du Mouvement Populaire, avec 7,76%. Ces cinq partis, à eux-seuls, ont présenté 58,31% du total des candidatures déposées. 31 partis politiques sont en compétition électorale, au niveau local, y compris les SAP dont le nombre a atteint 1002 candidatures, soit 0,64% du total des candidatures.

 
Article précédent

Votre e-magazine "Attahadi" du vendredi 3 septembre 2021

Article suivant

Jeux paralympiques de Tokyo. 400 m : Ayoub Sadni se qualifie pour la finale [Vidéo]