Innovation

Épidémie: la fondation Mascir investit dans le développement de nouveaux tests de dépistage

MAScIR vient de signer un partenariat avec le groupe anglais Mologic pour développer des biosimilaires et de nouveaux tests de diagnostic pour les épidémies.


En matière d’innovation et de R&D, la Fondation MAScIR est une référence dans le royaume, et même au-delà des frontières du Maroc. Depuis le déclenchement de la pandémie du coronavirus, cette fondation (Moroccan Foundation for Advanced Science Innovation and Research), n’a eu de cesse de multiplier ses innovations pour aider le Maroc à efficacement lutter contre la pandémie. Ainsi, début juin, Mascir, acteur national de la recherche/développement (R&D), notamment dans le domaine de la biologie médicale et la mise au point de kits diagnostic moléculaires pour les maladies infectieuses, a annoncé la mise au point du premier kit, 100% marocain, de diagnostic du Covid-19, testé et validé par les Forces Armées Royales, la Gendarmerie Royale ainsi que l’Institut Pasteur de Paris.

Lire aussi| Wiqaytna enregistre un nouveau record

Afin d’aller davantage plus loin dans ses recherches et innovations, la fondation vient de nouer un partenariat avec le groupe anglais Mologic, leader mondial dans la conception de tests diagnostics rapides (point of need diagnostic testing). Dans le détail, en vertu de ce protocole de partenariat signé le 25 juin à Rabat, Mascir et Mologic « ont convenu de collaborer et de partager leur expertise en développant des biosimilaires et de nouveaux tests de diagnostic pour les épidémies ».

Qui est Mologic ?

Mologic est l’un des leaders mondiaux des technologies de diagnostic rapide qui grâce à des partenariats mondiaux, développe la prochaine génération de diagnostics ultra-sensibles (point-of-need), faciles à utiliser et à faible coût de fabrication – essentiels au succès de nombreux systèmes de santé mondiaux.

Lire aussi| Marché du médicament : le Conseil de la concurrence relève de nombreux dysfonctionnements

 
Article précédent

Boeing : le Maroc passe une commande de 24 hélicoptères

Article suivant

Presse écrite : les détails du plan d’urgence lancé par le gouvernement