International

Hongkong : une lutte contre le Covid-19 dans un contexte spécifique

Hongkong a fait et fait face à la pandémie, dans un contexte spécifique. De février à avril 2020 la situation a été maîtrisée, pour reprendre, dans un petit élan, début juillet, alors qu’elle n’avait pas connu de croissance exponentielle grâce aux interventions gouvernementales et sociales.


Fin juillet, des mesures strictes sont venues limiter la transmission communautaire crainte par tous. Ainsi, la fermeture de nombre de lieux publics et l’obligation du port du masque dans tous les lieux publics, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, la limitation du nombre de personnes dans les rassemblements, passée de 4 à 2 personnes, ont constitué le dispositif mis en place à Hongkong qui compte jusqu’ici 813 cas actifs, avec une accumulation de 4560 au total. Et c’est dans ce contexte qu’a été décidé le report de l’élection du Conseil Législatif (LegCo). Eclairage de MAO Jun, Chargé d’Affaires de l’Ambassade de la République Populaire de Chine au Maroc, quant à ce report :    

M. MAO Jun, Chargé d’affaires de l’Ambassade de Chine

Lire aussi | Coronavirus : l’Espagne fait appel à l’armée

‘’L’élection pour le prochain Conseil législatif de Hong Kong était prévue le 6 septembre prochain. Néanmoins, depuis juillet dernier, la pandémie a de nouveau éclaté à Hongkong. Dans le but d’assurer une élection législative sûre, juste et équitable, ainsi que la sécurité et la santé des habitants de Hongkong, le gouvernement de la Région Administrative spéciale (RAS) de Hongkong, en tenant compte des facteurs inhérents à ce contexte sanitaire, à tous ses aspects, a pris la décision de reporter cette élection sur 12 mois  et ce, conformément aux mesures et à la réglementation que dictent les cas d’urgence, et en sollicitant le gouvernement central pour soumettre ce report au Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale en vue d’apporter les arrangements nécessaires et relatifs au vide de l’organe législatif en raison de ce report.

Lire aussi |MAO Jun :« Le Maroc et la Chine explorent de nouvelles pistes de coopération dans le domaine de la santé »

Face à la pandémie, la priorité est à la vie des citoyens. Le 11 août dernier, la 21ème session du comité permanent de la XIIIème Assemblée populaire nationale, en s’appuyant sur la Constitution chinoise et la Loi fondamentale de Hongkong, a adopté une résolution selon laquelle le Conseil législatif présent continuera à exercer ses fonctions jusqu’au commencement du mandat du prochain conseil législatif.

Cette décision raisonnable, légitime, légale, nécessaire et convenable défend avant tout l’intérêt public. Elle garantira l’efficacité de la gouvernance du gouvernement de la RAS de Hongkong et le fonctionnement normal de la société, et reflète pleinement la détermination du gouvernement chinois à appliquer le principe « d’ un pays, deux systèmes » et la Loi fondamentale de Hongkong, et de défendre les intérêts fondamentaux et le bien-être de nos compatriotes de Hongkong’’.

 
Article précédent

Evolution du Coronavirus au Maroc : 1276 nouveaux cas, 54.528 au total, mardi 25 août à 18h

Article suivant

Suivez le LIVE de l’émission « Al Moukawil » de MFM Radio