R&D

Innovation : le Maroc médaillé d’Or au Taiwan et en Pologne

Le jeune inventeur marocain Mohamed Yalouh, à peine âgé de 15 ans, vient de décrocher deux médailles d’Or dans deux prestigieux événements internationaux.


Il a ainsi remporté la médaille d’or et la médaille de bronze au concours international de l’invention et de l’innovation (IIIC 2020) au Taiwan et la médaille d’Or au concours international des innovations sociales (INTARG 2020) en Pologne. Les inventions marocaines primées sont : The Hexagon Rotor Rotary Engine (HRRE), un moteur diesel d’hélicoptère à 6 temps et à plusieurs puissances. Parmi ses caractéristiques : une grande économie en carburant, une meilleure stabilité thermique, un entretien plus facile, un faible bruit sonore et une vitesse importante, en plus d’être très respectueux de l’environnement et doté de très peu de pièces mobiles. Le moteur  se distingue par son poids léger. Il est également plus performant et plus puissant. Ces qualités innovent donc complètement et font progresser l’ancien moteur rotatif connu sous le nom de « Wankel Rotary Engine », note l’association marocaine OFEED. Cette invention a reçu une médaille d’Or à l’IIIC 2020.

Lire aussi | La Bourse de Casablanca met en place un nouveau compartiment

Pour sa part, l’Endurig Sterilizing Unit (ESU) a obtenu une médaille de bronze à l’IIIC 2020 et une médaille d’Or à l’INTARG 2020. Il s’agit d’un robot caractérisé par des sessions de stérilisation durables dans un diamètre de 70 mètres. Il se distingue également par sa technologie de stérilisation utilisant la lumière UV et des pulvérisateurs de fluide. Le but principal de cette invention est de nettoyer le plus loin et le mieux possible en éliminant la nécessité pour les humains d’être à proximité ou à l’intérieur des zones contaminées.

Lire aussi | Société Générale Maroc poursuit son offensive sur les TPE

Pour rappel, Mohamed Yalouh est membre de l’association OFEED. Il est le premier inventeur marocain à avoir reçu le certificat « Inv » délivré pour les inventeurs les plus méritants par la Fédération Internationale des Associations d’Inventeurs (IFIA). Il a obtenu onze distinctions (dont 4 médailles d’Or) depuis qu’il a rejoint l’association OFEED. A noter également que Majid El Bouazzaoui, président d’OFEED, faisait partie du jury international de l’IIIC 2020 et de l’INTARG 2020 sans avoir le droit d’évaluer les inventions marocaines pour éviter tout conflit d’intérêts.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traite et les analyse. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Coronavirus : un vaccin ne suffirait pas à lui seul à vaincre la pandémie [OMS]

Article suivant

Coronavirus : ce que vous devez savoir sur les effets secondaires du vaccin de Sinopharm