Société

La CNSS revoit sa grille des remboursements

La CNSS revalorise ses grilles des remboursements. Elle a ainsi pris des décisions stratégiques, dont l’augmentation des allocations familiales, hausse du taux de remboursement des soins ambulatoires et de l’hospitalisation à 80%, du remboursement des médicaments génériques…


Le conseil d’administration de la CNSS a désormais validé récemment la hausse des allocations familiales à 300 DH par enfant contre 200 DH auparavant et ce, à partir du 1er juillet, ceci ne nécessitera aucune augmentation des cotisations. Ces allocations représentent 20% du salaire pour 32% des allocataires déclarés à moins du Smig, et pèsent 13% pour les personnes déclarées dans la catégorie entre Smig et 4.000 DH et 2% pour ceux qui sont à plus de 6.000DH.

Lire Aussi : Saad-Eddine El Otmani : « Je suis très confiant pour la suite »

La CNSS a également décidé de revaloriser sa grille des remboursements pour les retraités aussi, et les remboursements chez les dentistes passeront de 1.500 à 3.000 DH par an. Ces réformes ont eu lieu après avoir essuyé plusieurs critiques et mécontentements sur sa politique de remboursements. L’évaluation de cette hausse réalisée par le Comité de gestion et d’étude dévoile un impact de 2,7 milliards de DH, soit 50% du montant total qui sera servi au titre de la première année, indique L’Economiste dans sa livraison de ce lundi.

Généralement, cette branche excédentaire de 3,2 milliards de DH en 2018, enregistrera son premier déficit technique à partir de 2024, et celui financier en 2025, « Si les dépenses supplémentaires sont supportées par les produits financiers de branche, aucun besoin de financement n’est nécessaire », indique l’étude de la CNSS dont le conseil d’administration s’est accordé un délai de 2 ans avant d’évaluer l’impact de ces mesures réformatrices, au quel cas, une éventuelle hausse de taux de cotisation sera éventuellement appliquée.

 

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

CAN 2019 : Top 5 des plus beaux buts de la compétition en vidéo

Article suivant

Maroc-France : une relation singulière