Industrie

La crise du Covid-19 enraye l’élan de l’espagnol GAM au Maroc

La crise du Covid-19 inflige au groupe espagnol General de Alquiler de Maquinaria (GAM), sa première perte au Maroc depuis plusieurs années.


La filiale marocaine de ce spécialiste en solutions intégrées de machines pour l’industrie dont notamment les nacelles d’élévation de personnes et chariots élévateurs, a essuyé une perte de deux millions de dirhams au titre de l’année 2020, contre un bénéfice de plus de 3 millions de dirhams un an plus tôt. Un repli qui aurait pu être plus prononcé, n’eut été la bonne reprise de l’activité enregistrée au niveau du second semestre de l’année écoulée.

Avec un portefeuille clients plutôt concentré sur les secteurs industriels et énergétiques (Renault Tanger, PSA à Kénitra, Hands Corp, Siemens Gamesa, Magneti Marelli, ACWA Power….), GAM Location Maroc a pu tirer son épingle du jeu malgré la sévérité du repli d’activité de l’automobile au plus fort du confinement. Il faut dire qu’après le premier choc du deuxième trimestre 2020 où le mot d’ordre chez la majorité des industriels (hors agroalimentaire) fut «en arrière toute», les opérateurs économiques ont cherché à variabiliser au mieux leurs charges d’exploitation. Ce qui s’est traduit par une relance de la demande pour les engins et matériels en location de courte durée (au détriment du parc en propre).

Lire aussi | Le français Orange déterminé à développer ses activités à Casa Finance City

Aussi, malgré la contre-performance conjoncturelle de 2020, le management marocain de GAM Location Maroc reste confiant dans la réalisation des objectifs du Plan 2024, notamment en visant un chiffre d’affaires proche de 100 millions de dirhams.  

Rappelons que le groupe General de Alquiler de Maquinaria, a réalisé un chiffre d’affaires 2020 mondial de 134 millions d’euros (plus de 1,4 milliard de dirhams) pour une marge opérationnelle de 29% (avant amortissements et provisions), soit une baisse limitée de 6% par rapport à 2019. Outre le Maroc où il emploie 36 salariés, et l’Espagne son marché domestique, le groupe coté à la bourse de Madrid est présent dans huit autres pays (Pérou, Arabie Saoudite, République Dominicaine, Colombie, Chili, Panama, Mexique et Portugal).

 
Article précédent

Suivez le LIVE de l’émission «Décryptage» de radio MFM

Article suivant

Votre e-magazine Challenge du vendredi 16 avril 2021