Restauration rapide

La crise du Covid-19 met un frein au développement de Quick au Maroc

2020 aura été une année blanche pour le développement de bon nombre de franchises de restauration au Maroc… à commencer par l’enseigne de fast-food d’origine belge Quick.


La chaîne implantée au Maroc depuis 2016 dans le cadre d’un contrat de franchise avec le groupe Tenor a différé tous ses projets d’ouverture programmés initialement au cours de l’année qui s’achève et ce, à cause de la crise sanitaire et économique du Covid-19. Aussi, l’objectif d’atteindre à horizon fin 2020 quelque 10 points de vente pour un peu plus d’un millier de salariés ne sera pas atteint avant probablement 2022.

Lire aussi | Coronavirus : Sinopharm annonce que son vaccin est efficace à 79%

Il faut dire que les multiples restrictions imposées aux restaurateurs, notamment dans des villes comme Casablanca et Marrakech aussi bien en matière d’horaires d’ouverture qu’en limite d’utilisation des capacités d’accueil, ont refroidi les ardeurs de Tenor Restauration, la filiale de Tenor Group qui détient le contrat de master-franchise au Maroc de l’enseigne née il y a une cinquantaine d’années dans la périphérie d’Anvers (deuxième ville belge la plus peuplée). Celle-ci a décidé de limiter pour l’instant à 7 restaurants la taille de son réseau Quick, dont la dernière inauguration demeure celle en 2019 du centre commercial du quartier Hay Ryad à Rabat sur la rocade Casablanca-Fès.

Lire aussi | Coronavirus : le vaccin AstraZeneca autorisé au Royaume-Uni

Ce qui, du coup, retarde l’enseigne devenue française en 2007 dans la course poursuite de ses deux principaux rivaux sur le marché marocain, à savoir les deux géants américains McDonald’s (dont le nombre de restaurants marocains a même dépassé la barre des 50) et Burger King (qui y compte, quant à lui, pas moins de 22 points de vente). Mais l’optimisation et la prudence sont, désormais, les maîtres-mots chez le management du groupe Tenor, lequel a été d’ailleurs sensiblement remanié suite au départ de Yassine Matjinouche il y a quelques mois. 

 
Article précédent

Coronavirus : Sinopharm annonce que son vaccin est efficace à 79%

Article suivant

Replay. L’émission "Ach Waqe3" du mercredi 30 décembre 2020