Innovation

La Startup Factory officialise son implantation à Dakar

Un an après l’annonce de l’ouverture de son bureau à Dakar, l’usine à startups a officiellement inauguré sa base habitée sénégalaise.  


L’annonce avait été faite le 21 février 2020 à Casablanca par Mehdi Alaoui, fondateur de LaStartupFactory, lors de la cérémonie de rebranding. Il a fallu attendre la conclusion des accords nécessaires pour officialiser l’implantation à Dakar, retardée également par la pandémie du coronavirus. « Cette ouverture à Dakar correspond à notre vision d’inspirer et de raviver la fibre entrepreneuriale présente au cœur de millions de jeunes africains.  Aujourd’hui, nous sommes fiers de notre approche stratégique qui cible spécifiquement les maillons manquant dans l’écosystème entrepreneurial africain. Nous nous réjouissons à l’idée de contribuer au développement d’un écosystème dynamique avec notre partenaire local stratégique la Délégation Générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes », souligne Mehdi Alaoui.

Lire aussi | Relance économique : 96.000 prêts garantis par l’État pour un montant de près de 67 milliards de DH

Au Sénégal, l’usine à startups ambitionne d’accompagner des talents, co-construire et promouvoir davantage l’innovation dans le continent. Au DHUB de Dakar, LaStartupFactory partage son quotidien avec les plus grands acteurs de l’écosystème d’innovation sénégalais, avec lequel il a passé depuis plus d’une année déjà et tout au long de la semaine dernière beaucoup de temps pour comprendre, rencontrer et tisser des liens solides avec les communautés de startups locales. À noter que durant 3 ans, LaFactory a accompagné plus de 150 startups à travers 3 batchs de son programme d’incubation Scalerator. Elle a également mis en place plus de 25 programmes d’Open Innovation, des innovation days et des learning expeditions à la Silicon Valley. Aussi, plus de 103 contrats et donc solutions de startutps ont été déployés dans 10 pays, pour un montant estimé à 33 millions de DH de création de valeur entre ces derniers.

 
Article précédent

Mali : les militaires arrêtent le Président et le Premier ministre de transition

Article suivant

Marché de l’intérim : un nouvel acteur français débarque au Maroc