Economie

Relance économique : 96.000 prêts garantis par l’État pour un montant de près de 67 milliards de DH

Selon le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, un total de 96.000 prêts ont été garantis par l’Etat pour un montant de près de 67 milliards de DH, notamment dans le cadre des programmes « Damane Oxygène » et la « garantie auto-entrepreneurs Covid-19 ».



96.000. C’est le nombre de prêts ayant été garantis par l’État depuis la mise en place de Damane Oxygène, et de la garantie auto-entrepreneurs Covid-19. Selon le ministre de l’Economie, des Finances, qui a fait cette annonce lors de son passage au parlement, ces prêts portent sur un montant total de près de 67 milliards de DH. « Le Royaume, sous la sage conduite de SM le Roi Mohammed VI, a adopté une approche globale et proactive pour faire face à l’impact social et économique du Covid-19. Il y a la création d’un compte spécial du Trésor pour la gestion de cette pandémie et du Comité de Veille Economique », a rappelé Mohamed Benchaâboun.

Lire aussi| Certificat numérique de circulation au Maroc : les choses se précisent

« En outre, 23 milliards de DH ont été dépensés de ce Fonds pour soutenir les ménages bénéficiant et non bénéficiant du régime d’assistance médicale (Ramed), 3 milliards de DH alloués au ministère de la Santé et nous finançons toujours jusqu’à présent les dépenses de vaccination », a-t-il ajouté. Le ministre a aussi souligné la mise en œuvre du plan de relance de l’économie nationale, précisant qu’en matière d’appui aux entreprises impactées par le Covid, huit contrats-programmes ont été signés en faveur de certaines branches d’activités vulnérables et dont les mesures de soutien afférant ont été prolongées au 30 juin prochain.

Lire aussi| Les professionnels du tourisme poussent pour la réouverture des frontières

 
Article précédent

Évolution du coronavirus au Maroc : 310 nouveaux cas, 517.423​​ au total, mardi 25 mai 2021 à 16 heures

Article suivant

Mali : les militaires arrêtent le Président et le Premier ministre de transition