Matériel médical

Lamatem décroche un prêt de 6 millions d’euros auprès de la BERD

Le spécialiste marocain de vêtements médicaux haut de gamme, Lamatem, vient d’obtenir un prêt de 6 millions d’euros, garanti par l’Union Européenne, auprès de la BERD (Banque européenne pour la reconstruction et le développement). Cette enveloppe permettra à l’entreprise de doper sa production en vue d’augmenter ses exportations vers les marchés européens.


Dans le détail, on apprend que ces investissements donneront à Lamatem la possibilité d’augmenter son offre d’équipements protecteurs médicaux et de proposer, grâce à l’utilisation d’un appareil de stérilisation de pointe, une gamme plus diversifiée de produits aux fournisseurs médicaux locaux et européens. De même, Lamatem diversifiera son approvisionnement énergétique et encouragera le recours aux énergies renouvelables, en installant des panneaux solaires sur le toit de ses unités de production. « Notre grande priorité est de soutenir une reprise économique verte à long terme à travers nos régions. Notre solide coopération avec l’UE nous permet d’améliorer la vie des populations, de produire un impact tangible sur le terrain et de reconstruire en mieux. C’est dans cet esprit que nous soutenons le fabricant marocain Lamatem, qui s’est fixé pour objectif de proposer des produits médicaux indispensables aux marchés locaux et européens », a souligné Odile Renaud-Basso, Présidente de la BERD.

Lire aussi| Vaccin AstraZeneca : un risque très faible de thromboses rares selon l’Agence européenne des médicaments

Pour sa part, Olivér Várhelyi, Commissaire de l’Union européenne en charge du voisinage et de l’élargissement, a assuré que l’Union européenne se réjouit de garantir cet investissement de la BERD, qui s’inscrit dans le soutien que l’EU apporte conjointement aux entreprises se rétablissant de la pandémie de COVID-19. « Notre solide coopération avec la BERD nous permet de promouvoir une reprise favorable à la création d’emplois dans nos pays partenaires. Ce projet soutiendra aussi le secteur de la santé et sa résilience, ce qui est essentiel dans le contexte de cette crise », a-t-elle ajouté. Notons aussi que cette transaction de 6 millions d’euros avec Lamatem est la première adossée à une garantie de partage des risques proposée par l’U.E dans les secteurs des municipalités, des industries manufacturières et des infrastructures, qui aide à faire face aux besoins de liquidités à court terme pour faciliter la reprise dans le contexte de la crise sanitaire. Soulignons aussi que ces efforts de la BERD et l’UE s’inscrivent dans le cadre de leur soutien à la reprise économique au Maroc.

Lire aussi| Relance industrielle : Marjane Holding va renforcer le développement de son sourcing auprès des industriels locaux

 
Article précédent

Marché de la peinture : O’Dassia passe à la vitesse supérieure

Article suivant

Coronavirus : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 10 mai