histoire

Le 11 Janvier 1944, une date symbolique et un tournant historique pour le Maroc

Il y a exactement 77 ans jour pour jour, le 11 Janvier 1944, que les Marocains ont fait preuve d’engagement envers leur pays. Nous célébrons aujourd’hui le 75ème anniversaire du Manifeste de l’Indépendance du Maroc.


Le 11 janvier est en effet une date primordiale pour les marocains dans les années 1940 et un tournant dans l’histoire du Royaume d’Afrique du Nord qui à l’époque était soumis au Protectorat Français. Aujourd’hui, nous célébrons le jour de la proclamation de l’indépendance, en commémorant la remise d’un manifeste qui a été signé par 70 nationalistes. Cette journée est également une occasion importante de faire la lumière sur la lutte nationale contre l’occupation française qui a été menée par le parti de l’Istiqlal (Indépendance) créé en 1943 ainsi que tant d’autres nationalistes et résistants.

Lire aussi | Voici les 25 pays les plus « intelligents » au monde

Le 11 janvier 1944, le parti de l’Istiqlal, récemment formé, avait rédigé un manifeste demandant la pleine indépendance du Maroc. La lutte du parti contre le protectorat français s’est poursuivie tout au long des années, même après l’exil du sultan Mohammed ben Youssef. Déterminés à rendre le Maroc libre, 67 membres du mouvement national marocain ont signé le Manifeste de l’indépendance en janvier 1944. Ce document a ensuite été remis aux autorités coloniales et aux représentations de trois puissances, les États-Unis, la Grande-Bretagne et l’ex-Union soviétique.

Le Manifeste d’indépendance, dans lequel le Maroc réclamait la liberté, exprimait le refus catégorique des marocains de continuer à vivre sous le protectorat des colonisateurs. Le document comprenait des exigences de politique générale, dont l’indépendance totale ainsi que l’intégrité territoriale du pays. Bien que le Maroc n’ait obtenu sa pleine indépendance qu’en 1956, et plus précisément le 2 Mars 1956, la proclamation de l’indépendance dans le manifeste est considérée comme une date clé dans la lutte du Maroc pour l’indépendance.

Lire aussi | Dakhla : une délégation américaine de haut niveau visite les locaux du futur consulat général US [Diaporama]

La commémoration de ces événements renforce la fierté nationale et commémore le sacrifice et la détermination nécessaires pour retrouver l’intégrité territoriale et l’indépendance totale. D’ailleurs, cette année, la commémoration de ce manifeste s’inscrit dans un cadre particulier, marqué par une mobilisation et un dynamisme national accrus sur la question du Sahara. En 2020, le Royaume a en effet réalisé un succès diplomatique important, où la communauté internationale, notamment suite à l’annonce de Donald Trump et l’ouverture hier du consulat américain à Dakhla, a exprimé son soutien à la marocanité du Sahara et à l’initiative marocaine d’autonomie comme la meilleure voie vers une solution définitive.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traite et les analyse. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Abdelaziz Maalmi: "nous avons à cœur de satisfaire notre clientèle"

Article suivant

Intempéries à Casablanca : visite de terrain du Wali de la région