Entreprise

Le Maroc accueille ses premiers médiateurs sociaux

L’Académie sociale de la CGEM vient de célébrer ses premiers lauréats. Au nombre de 13, ils auront pour mission d’accompagner le dialogue au sein de l’entreprise.


L’Académie sociale de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) vient de couronner ses premiers lauréats. Lors d’une cérémonie organisée le 10 octobre à Casablanca, les 13 lauréats de la première promotion de l’Académie ont reçu leur certificat de réussite. Notons que les différents lauréats sont issus de 9 entreprises, et ont suivi le cycle « Maîtrise en Gestion des Relations Sociales ». Pour Salaheddine Mezouar, président de la CGEM, il s’agit d’un moment unique pour le Royaume. « C’est une première initiative très importante. Nous savons combien les relations sociales au sein de l’entreprise sont fondamentales pour le bon fonctionnement de l’entreprise », a-t-il souligné.

Lire aussi : La CGEM et l’IFC s’allient en faveur de la dynamisation du secteur privé

« Ces médiateurs vont avoir un rôle qui sera d’accompagner le dialogue au sein de l’entreprise et entre le chef de l’entreprise et les partenaires sociaux qui, d’ailleurs, sont parties prenantes de cette académie et ont contribué également à la formation de ces lauréats. C’est une grande initiative soutenue par le Bureau International du Travail et accompagnée aussi par le Danish Industry, qui nous permet de combler un aspect fondamental des relations au travail », a-t-il ajouté. Notons que l’année prochaine, la deuxième promotion de l’académie sera composée de 30 lauréats. Et en 2021, le nombre sera porté à plus de 40.

Salaheddine Mezouar, Président de la CGEM, et Roger Tournois, Président de la Chambre Française de Médiation et d’Arbitrage.

Dans le but de renforcer ses acquis en la matière, la CGEM, à travers son Fonds de Médiation Sociale a signé, en marge de la cérémonie, une convention de partenariat avec la Chambre Française de Médiation et d’Arbitrage. En vertu de cet accord, les deux parties s’engagent à promouvoir l’échange d’expertise et la formation en faveur de la médiation sociale.

Pour rappel, le Fonds de Médiation Sociale a été créé le 13 février 2018 par la CGEM, l’UMT, la CDT, l’UGTM et l’UNTM dans le but de financer les opérations de médiation sociale et d’améliorer les acquis à travers la formation. Il est actuellement doté d’un comité de pilotage et d’une plateforme électronique de réception et de traitement des demandes de médiation.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Manchester : plusieurs personnes poignardées dans un centre commercial

Article suivant

SM le Roi présidera au Parlement l'ouverture de la première session législative