Coopération

Les opportunités d’investissement au menu du Forum Espagne-Maroc

Les participants au Forum d’Investissement et d’Affaires Espagne-Maroc ont mis en avant, mardi à Casablanca, les nombreux atouts dont regorge le Maroc pour attirer les investissements étrangers.


Les intervenants lors d’une session plénière dans le cadre de ce Forum se sont penchés sur les relations entre l’Espagne et le Maroc dans leur volet économique et financier, tout en se félicitant du niveau de la coopération bilatérale dans ces domaines.

En tant que Hub africain, le Maroc bénéficie, outre sa proximité géographique avec le continent européen, d’une stabilité politique, de ressources humaines qualifiées et d’une population jeune, offrant ainsi un cadre idéal pour les entreprises espagnoles souhaitant s’implanter dans le royaume, ont-ils souligné.

S’exprimant à cette occasion, la directrice générale adjointe de Casablanca Finance City (CFC), Lamia Merzouki, a indiqué que la CFC offre un cadre opportun pour les entreprises ayant une vocation africaine et se veut un hub et une porte d’entrée vers l’Afrique, déplorant que seulement deux entreprises espagnoles font partie de la CFC. La CFC offre de nombreux avantages et facilités pour les entreprises étrangères souhaitant s’y installer, notamment en qualité de fluidité des capitaux, de dispositifs fiscaux attractifs et de réduction de temps et de coûts, a-t-elle ajouté.

Lire aussi : Maroc-Espagne pour une vraie relance

Pour sa part, le vice-président de Conseil économique Maroc-Espagne (CEMAES), Hakim Marrakchi, a indiqué que le renforcement de la coopération entre le Maroc et l’Espagne est à même de construire une complémentarité entre les deux pays et partant améliorer la compétitivité de leurs économies respectives. Il a relevé à ce propos que nombreux sont les secteurs où les deux pays ont développé une relation de complémentarité, émettant le souhait d’élargir le champ de la coopération en vue d’englober plusieurs domaines notamment la logistique et les énergies renouvelables.

1,5 milliards d’euros d’investissement

Le Maroc représente actuellement la première destination des investissements espagnols en Afrique, avec un investissement cumulé de près de 1.5 milliards d’euros, ce qui correspond à plus de 600 entreprises espagnoles présentes dans le pays et qui génèrent plus de 20.000 emplois directs. L’Espagne est le premier partenaire commercial du Maroc depuis 2012. Le royaume est la deuxième destination des exportations espagnoles hors UE. Plus de 22.000 opérateurs espagnols exportent vers le Maroc, tandis que les échanges entre les deux pays ont atteint 160,64 millions de DH en 2018.

Pour la présidente de la CEOE (confédération espagnole des entreprises), Marta Blanco, le Maroc est un pays qui suscite beaucoup d’intérêt en Espagne, mettant en relief les opportunités qu’offre le royaume en termes d’investissements. Soulignant la grande attractivité du marché marocain pour les investisseurs espagnols, Marta Blanco a relevé que « de nombreuses entreprises sont intéressées par le voisinage et la proximité géographique et la coopération existante entre l’Espagne et le Maroc pour aborder le marché africain ».

Ce Forum, qui donne suite au fort élan insufflé aux relations bilatérales par la récente visite d’État du roi et de la reine d’Espagne, a été inauguré par la ministre de l’Industrie, du commerce et du tourisme d’Espagne, Reyes Maroto, le ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Économie sociale, Mohamed Sajid, l’ambassadeur de l’Espagne au Maroc, Ricardo Diez-Hochleitner Rodriguez et le président de la région Casablanca-Settat et PDG de Masen, Mustapha Bakkoury. L’objectif de ce Forum est de contribuer au renforcement des relations économiques et commerciales entre le Maroc et l’Espagne, en accordant une attention particulière à la promotion des investissements.

Pour rappel, le Forum d’Investissement et d’Affaires Espagne-Maroc est organisé par le secrétariat d’État du Commerce d’Espagne, à travers l’ICEX Espagne Exportation et Investissements et les Bureaux économiques et commerciaux d’Espagne à Casablanca et à Rabat, la CEOE et la Chambre de Commerce en Espagne, en partenariat avec le ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie numérique du Maroc et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

La recharge Jawaz désormais disponible en ville

Article suivant

Sécurité et conduite autonome : Volvo avance ses pions