Commerce extérieur

L’Espagne conserve sa place de 1er partenaire commercial du Maroc

Depuis qu’elle a détrôné la France, l’Espagne est restée le premier partenaire commercial du Maroc. D’après le rapport annuel du commerce extérieur pour l’année 2019 publié par l’Office des changes, le voisin ibérique est, depuis 2012, le premier client et premier fournisseur du Royaume.  


L’Espagne reste le premier partenaire commercial du Maroc avec un volume global d’échanges de plus de plus de 142 milliards de DH. C’est ce qui ressort du rapport annuel du commerce extérieur pour l’année 2019 publié par l’Office des changes. L’Espagne et la France avaient renforcé leurs positions respectives de premier et deuxième partenaire commercial du Royaume. Sur les 508,6 milliards de DH d’échanges commerciaux du pays en 2019, 334,66 milliards de DH , soit 65,8% du montant global, ont été réalisés avec l’Union européenne (UE). Le reste a été effectué avec les pays asiatiques et américains.

Lire aussi|Les recettes voyages enregistrent un record de 78,8 milliards de DH en 2019

L’Espagne qui est à l’origine de 144,4 milliards de DH de ces échanges avec l’UE, a renforcé sa place de premier partenaire commercial du Maroc pour la sixième année consécutive. La France arrive en deuxième position avec un volume global de 120,9 milliards de DH. Les deux pays totalisent ensemble un volume d’échanges de plus 250 milliards de DH, soit 52,2% du montant global réalisé avec l’UE. En 2019, le Maroc a importé pour un montant global de 151,6 milliards de DH dans le cadre des accords de libre-échange. Ce volume est resté stable par rapport à 2018. Selon le rapport, 72,4% de ces importations sont d’origine européenne. Les trois pays à occuper le podium sont dans l’ordre l’Espagne, la France et l’Allemagne, avec pour parts respectives 24,5%, 19,4% et 12,1%. Enfin, le Maroc a exporté pour 773,3 milliards de DH en 2019, soit une hausse de 2,4% par rapport à 2018. Le déficit de la balance des paiements du pays a, quant à lui, atteint 209,2 milliards de DH.

Lire aussi|Ahmed Akhchichine : « Dans cette crise, les régions ont pris l’option d’aller là où l’Etat ne peut pas aller en termes d’intervention »

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Coronavirus : 95 nouveaux cas, 12.385 cas au total, mardi 30 juin à 10h

Article suivant

L’ONEE lance une vaste opération de modernisation de son process d’achats