Automobile

Marché des voitures neuves au Maroc : des ventes qui progressent

Les années se suivent et, fort heureusement, ne se ressemblent pas. À jeter un œil sur les dernières statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), relative au marché des véhicules neufs, l’année 2021 semble avoir démarré sous de meilleurs auspices.


Et pour cause ! Le nombre des immatriculations a atteint à fin février 14 111 unités, soit une progression de 5,84% comparée à la même période de l’année dernière. Et au cumul depuis janvier dernier, 27 446 véhicules ont été vendus, soit une hausse de 6,23%.

À égrener le feuillet des statistiques de l’Aivam, toujours au cumul et par segments, celui des véhicules particuliers s’est soldé par 24 221 unités écoulées, soit une hausse de 5,34%. Quant à l’utilitaire léger, il a totalisé 3 225 ventes, soit une progression de 13,4%.*

Lire aussi | Maroc-Allemagne : des signes précurseurs d’une rupture diplomatique

Il va sans dire que Dacia domine de la tête et des épaules le classement des meilleures ventes s’agissant des véhicules de tourisme. Toujours au cumul, la marque franco-roumaine a écoulé 7 081 véhicules depuis le début de l’année, soit une hausse de 1,33%. Renault occupe la deuxième marche du podium avec 3 119 immatriculations, soit une progression de 11,55%. Hyundai a quant à lui vendu 2 068 véhicules depuis le début de l’année, soit une progression de 11,36% par rapport à la même période en 2020. À noter les belles performances d’Opel qui, depuis le début de l’année, a écoulé plus 1 074 unités, soit une progression de 51,69%.

S’agissant du segment premium, Audi tire favorablement son épingle du jeu. En effet, la marque aux quatre anneaux ayant vendu depuis le début de l’année 547 véhicules, signe belle progression de 70,4%. Mercedes totalise 440 unités, soit une hausse de 2,09%. BMW s’adjuge 423 livraisons, soit une progression de 12,8% et grimpe sur la troisième marché du podium.  

Lire aussi | Le groupe Somagec jette l’éponge pour le téléphérique de Tanger

S’agissant du segment des véhicules utilitaires légers, DFSK surfe sur la vague du succès, l’opérateur ayant effectué depuis le début de l’année 704 livraisons, soit une hausse de  52,38%. Il est suivi par Ford qui s’est acquitté au cumul de 406 unités vendues, en légère baisse de 0,25%. Dacia grimpe sur le podium avec un volume de 345 véhicules écoulés, soit une progression de 2,68%.

 
Article précédent

Intempéries à Tétouan : la ville sous l’eau [Vidéo]

Article suivant

Le groupe Somagec jette l’éponge pour le téléphérique de Tanger