Santé

Maroc : large campagne de vaccination contre le coronavirus

Le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, a présidé jeudi 8 octobre une séance de travail à laquelle ont participé les directeurs régionaux du ministère.


Objectif : étudier les mesures et procédures techniques proactives visant à généraliser la vaccination contre le coronavirus dans toutes les régions et provinces du Royaume après la fin de toutes les étapes expérimentales du vaccin et sa distribution au niveau mondial.

Lire aussi | Dr Moncef Slaoui : « Le premier vaccin devrait être soumis pour une autorisation d’urgence autour de Thanksgiving »

Cette réunion a permis de discuter des moyens d’assurer le succès du processus de vaccination et la préparation de tous les établissements de santé, en tenant compte de leurs particularités régionales, tout en excluant les mauvaises surprises, d’autant plus que le Royaume du Maroc, sous les directives royales, a pris et prend plusieurs mesures proactives face à cette épidémie, ce qui a donné lieu à des résultats positifs dans la gestion de cette pandémie, souligne le ministère de la Santé. Le département précise que tous les vaccins contre le coronavirus sont encore en cours d’essais cliniques dans le monde entier.

Lire aussi | Le coronavirus peut survivre jusqu’à 9 heures sur la peau humaine [Étude]

Pour rappel, 600 membres des Forces Armées Royales (FAR), de la Gendarmerie Royale, de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), de la Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST) et de la Direction Générale des Études et de la Documentation (DGED) se sont portés volontaires pour les essais cliniques du vaccin chinois contre le coronavirus, rapporte le1.ma. Parmi eux, le général de corps d’armée Mohamed Haramou, commandant la Gendarmerie royale, Yassine Mansouri, directeur de la DGED, Abdellatif Hammouchi, DG de la DGSN et de la DGST, précise le site d’information en s’appuyant sur les informations du directeur de publication de ChoufTV, Driss Chahtan.

A noter que le Maroc et le laboratoire chinois Sinopharm CNBG ont conclu deux accords de coopération en matière d’essais cliniques du vaccin anti-Covid-19. Ces accords ont pour objectif de faire participer le Royaume aux essais cliniques de phase III du vaccin, à savoir les tests sur les humains. Les accords conclus permettront au Maroc d’avoir son propre vaccin dans les meilleurs délais, a noté le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb.

 

Les confinements contre l’épidémie

Les confinements locaux permettent-ils de lutter efficacement contre l’épidémie ?

Article précédent

Réforme des CRI : le délai de traitement des dossiers passe de 100 à 29 jours en moyenne

Article suivant

Suivez le LIVE de l’émission « Ach Waq3 » de MFM Radio