Commerce extérieur

Maroc-Rwanda : place au business

Du 02 au 08 avril 2017, le tandem BMCE Bank of Africa et Maroc Export met le cap sur l’Afrique de l’Est et l’Afrique Australe pour la seconde édition de l’African Business Connect. Un concept qui se veut original par son approche sur-mesure du marché, enrichie par la mobilisation des acteurs locaux à travers le réseau africain de BMCE BOA et les partenaires de Maroc Export qui assurent un accompagnement de proximité tout au long de la démarche.


Un avion affrété pour la circonstance, avec à son bord une délégation d’entreprises de 100 opérateurs publics et privés de plusieurs secteurs, fait escale au Rwanda, en Tanzanie et à Madagascar. « Climat favorable pour les gens et le business, avancées technologiques, bon sens, propreté… », étaient les premières impressions des patrons marocains ayant atterri le 02 avril 2017 à Kigali et qui découvrent le pays des mille collines pour la première fois. Aujourd’hui, quelque 500 opérateurs marocains et rwandais ont pu établir des rencontres d’affaires B2B mais aussi B2G (Business to Government). Le choix du Rwanda comme première étape de ce roadshow business ne relève pas du hasard. Les opérateurs marocains comptent bien profiter du réchauffement des relations diplomatiques entre Kigali et Rabat pour booster les échanges commerciaux entre les deux pays, à la faveur des 19 accords bilatéraux signés en octobre 2016. Accords qui touchent la finance, la santé, l’immobilier, le pharmaceutique, la logistique ou encore le tourisme.

Le Rwanda, devenu un exemple de développement en Afrique, jouit depuis quelques années d’une conjoncture économique favorable, affichant une croissance soutenue de 7% en 2014, 6,9% en 2015 et une estimation de 6% en 2016, selon les chiffres de la Banque mondiale. Les conventions signées entre le Maroc et le Rwanda, qui se projette en « Singapour africain », constituent autant de tremplins vers un gisement d’opportunités.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Autoroutes du Maroc dévoile un avant-goût de sa vision

Article suivant

La BCP finalise l’acquisition de Bank Of Kigali