Société

Médiateur du Royaume : les recommandations phares du dernier rapport

L’Institution du Médiateur du Royaume a publié récemment son rapport annuel au titre de l’année 2019, qui a été porté à l’attention du Roi avant d’être publié au bulletin officiel. La relation administration-usagers laisse à désirer. Les recommandations fortes de l’institution.


Le rapport annuel de l’Institution du Médiateur du Royaume au titre de l’année 2019, soumis au Souverain, a été publié au Journal Officiel. Dans sa présentation, le Médiateur du Royaume, Mohamed Benalilou, a notamment relevé qu’il est temps d’introduire le concept de gestion de la qualité globale dans l’action de l’administration publique, pour corréler les programmes, politiques et actions de réforme, adoptés par l’administration avec le développement de systèmes et de procédures de gestion de la qualité.  En ce qui concerne la gestion des rapports entre l’administration et ses usagers, le Médiateur du Royaume a estimé que le pari consiste à passer de la prestation des services administratifs aux citoyens vers un souci de la qualité des services offerts.

Il faut dire qu’en plus des recommandations et solutions émises par l’Institution concernant plusieurs domaines, le rapport a pointé du doigt les dysfonctionnements, notamment ceux qui ont été soulevés dans les rapports précédents mais qui continuent de persister.  Ce rapport dresse également l’état des lieux des différentes décisions prises par l’Institution au cours de l’année 2019, qui s’élèvent à 2483 décisions. 

Lire aussi|L’UM6P lance son Data Center avec le plus puissant « SuperCalculateur » d’Afrique

A noter que ce rapport, de 593 pages de format moyen, contient, en plus d’une présentation, dix parties portant sur les dossiers enregistrés auprès de l’Institution au titre de l’année 2019, les dossiers traités durant cette année, les principaux dysfonctionnements permanents de l’Institution dans l’administration au titre de l’année 2019, “thème de l’année: le système des doléances et des plaintes relatives aux collectivités en tant qu’unités territoriales, la communication, la formation et la coopération internationale, le plan stratégique de l’Institution du Médiateur, ainsi que les perspectives d’avenir. 

Pour rappel, l’institution du Médiateur du Royaume est une institution nationale, indépendante et spécialisée qui a pour mission, dans le cadre des rapports entre l’administration et les usagers, de défendre les droits, de contribuer à renforcer la primauté du droit et à propager les principes de justice et d’équité, de procéder à la diffusion des valeurs de la moralisation et de la transparence dans la gestion des services publics. 

Lire aussi|Provinces du Sud : l’investissement est déjà là

 
Article précédent

Suivez le LIVE de l’émission « Décryptage » de radio MFM

Article suivant

L’Edelweiss du Souss : à Agadir, avec Sofia, le golf vient, peut-être, de trouver sa fleur rare