International

Melilla : tentative échouée d’entrée de 150 migrants clandestins grâce à la collaboration du Maroc

La délégation gouvernementale du préside occupé a mis en avant la violence des migrants qui, dans leur tentative d’entrer dans la ville, étaient munis de bâtons et jetaient des pierres, rapporte elmundo.es.


Neuf gardes civils ont été blessés dans leur tentative d’arrêter ce mardi matin l’entrée irrégulière à Melilla de plus de 150 immigrés, la majorité d’origine subsaharienne, bien qu’il y ait aussi plusieurs maghrébins. Des sources de la délégation gouvernementale à Melilla ont rapporté que cette tentative d’entrée s’est produite à 5h15 du matin dans la zone de la digue sud, qu’un groupe de plus de 150 personnes a tenté de contourner en courant.

Lire aussi | Rencontre Biden-Sanchez. Un désaveu formel pour le président du gouvernement espagnol

Aucun d’entre eux n’a pu accéder à Melilla grâce au dispositif déployé par la garde civile, aidée par la police nationale, et dans lequel, selon la délégation gouvernementale, il y a eu une « collaboration active » des forces de sécurité du Maroc. La délégation a souligné la violence utilisée par les immigrants, qui étaient munis de bâtons et jetaient des pierres pour tenter d’entrer à Melilla. Les neuf agents de la Garde civile souffrent de contusions, blessures à priori mineures. La police locale a également collaboré en coupant la route de la digue sud à la circulation.

 
Article précédent

Adil Bennani : «Il reste beaucoup à faire pour dynamiser l’hybride et l’électrique au Maroc»

Article suivant

La Chine se prémunit contre les ingérences dans ses affaires intérieures