Automobile

Mobilité propre : nouveau partenariat entre Hyundai et Shell

Le constructeur automobile et la compagnie pétrolière ont signé un nouvel accord de coopération commerciale mondiale de cinq ans pour élargir leurs collaborations sur les solutions d’énergie propre.


La cérémonie de signature s’est déroulée en ligne au Hyundai Motorstudio Goyang, en Corée du Sud. « Cette fois-ci, nous unirons nos forces pour conduire un changement positif avec des solutions de mobilité propre qui profitent à tous », a souligné Un Soo Kim, vice-président principal et chef de la division des opérations mondiales de Hyundai Motor Company. « Avec Shell, nous garantirons notre compétitivité au sein de l’industrie automobile en poursuivant notre transition en tant que fournisseur de solutions de mobilité intelligente », a ajouté le responsable. L’accord, qui court jusqu’en 2026, marque la quatrième extension du partenariat, mais cette fois avec un nouvel accent sur l’énergie propre et la réduction du carbone comme réponse proactive aux changements du marché. Avec le nouvel accord, Hyundai cherchera à augmenter sa production respectueuse de l’environnement et à poursuivre sa transformation en tant que fournisseur de solutions de mobilité intelligente. Shell élargira également son rôle en fournissant à Hyundai des solutions de mobilité plus propres.

Lire aussi | Fret aérien : la RAM dématérialise le bon à délivrer

« Pour accélérer le secteur de la mobilité à énergie zéro, il faudra la collaboration de pionniers prêts à agir maintenant et à établir les alliances  nécessaires pour offrir un avenir énergétique plus propre », a souligné de son côté Carlos Maurer, vice-président exécutif des activités commerciales mondiales de Shell. « Nous pensons que nous pouvons au mieux améliorer les expériences des service à la clientèle de Hyundai en exploitant notre expertise en matière de recharge de véhicules électriques et nos connaissances approfondies tirées des interactions quotidiennes avec les automobilistes dans nos 46.000 sites de vente au détail dans le monde », a détaillé le vice-président exécutif. Le partenariat englobera des projets de coopération reflétant cette nouvelle orientation, y compris un plan visant à établir un nouveau type de canaux de services spécialisés pour les fournisseurs de services de mobilité, principalement en Asie. Les deux sociétés discuteront également de programmes de coopération pour les activités de fourniture d’énergie, tels que les services de recharge EV (véhicule électrique) et FCEV (véhicule à hydrogène). Au cœur de la vaste relation entre Hyundai et Shell se trouve un engagement mutuel à tirer parti de la technologie pour assurer la transition énergétique.

Lire aussi | Vers un partenariat stratégique entre la CGEM et The Israeli Employers and Business Organizations

L’accord de coopération mondial maintient également la recommandation de Hyundai pour les lubrifiants Shell dans son réseau mondial de pièces de rechange. Les deux sociétés mènent des programmes de R&D conjoints, y compris pour les lubrifiants de premier remplissage afin de répondre aux exigences spécifiques des moteurs de Hyundai, ce qui pourrait s’étendre à la collaboration sur le développement d’e-fluides pour les véhicules électriques. Shell, le premier fournisseur mondial de lubrifiants pendant quatorze années consécutives, continue également de travailler avec Hyundai Motorsport dans la compétition FIA World Rally Championship (WRC)  (un terrain d’essai pour le développement de lubrifiants avancés)- alors que l’équipe Hyundai Shell MOBIS World Rally se dirige vers une deuxième victoire consécutive.

 
Article précédent

Évolution du coronavirus au Maroc : 569 nouveaux cas, 492.403 au total, mardi 23 mars 2021 à 18 heures

Article suivant

Conseil National de la Comptabilité : le prolongement de la crise sanitaire impose des dérogations comptables