Aérien

Mohamed Zhar investi d’une mission ponctuelle à l’Aéroport Mohammed V

Une lourde tâche attend l’ancien gouverneur de la province d’Al Hoceima, qui devrait rejoindre aujourd’hui l’aéroport Mohammed V de Casablanca. Mission : remettre de l’ordre dans la gestion de la première structure de transport aérien national.


Selon nos sources, cette fonction assignée à l’ancien gouverneur d’Al Hoceima Mohamed Zhar au sein de l’aéroport Mohammed V vise à assainir cette structure vitale, première au niveau national en luttant contre les dysfonctionnements et au mode de gestion chaotique de l’aéroport. En effet, l’image de l’aéroport Mohammed V s’est dégradée ces dernières années. De nombreuses plaintes récurrentes de passagers des services désastreux présentés à tous les niveaux de la structure ont sonné l’alarme et poussé à prendre cette décision de réformer l’aéroport qui enregistre plus de 20 millions de voyageurs chaque année.

Lire aussi : L’aéroport Mohammed V perd du terrain

Mohammed Zhar avait occupé le poste de gouverneur de la province d’El Hoceima de mars 2016 à mars 2017. Né le 8 septembre 1963 à Rabat, Zhar est titulaire d’un Master en droit public et lauréat de l’Institut Royal de l’Administration Territoriale. Il a entamé sa carrière d’agent d’autorité en 1992, en qualité de Caïd à la préfecture de Fès, avant d’être promu Pacha à la même préfecture en 2001. Il a été ensuite muté en même qualité à la préfecture de Tanger-Assilah, le 19 août 2004.

Le 27 mai 2010, Mohammed Zhar a été promu secrétaire général de la province d’El Kelaâ des Sraghna, puis secrétaire général de la préfecture d’Oujda-Angad, le 25 août 2014. Le 29 janvier 2015, Mohammed Zhar a été nommé par SM le Roi comme gouverneur de la province d’Errachidia.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Marché automobile : un bilan toujours mitigé

Article suivant

La BCP généralise sa solution digitale dans l'espace UEMOA