Sport

Mondial de handball : le Maroc débute contre l’Algérie.

Un superbe derby entre l’Algérie et le Maroc aura lieu en match d’ouverture du Groupe F. Les deux équipes se connaissent bien et visent toutes les deux le tour principal, souligne tokyo2020.org.


Le New Capital Sports Hall du Caire, en Égypte, accueillera ce jeudi 14 janvier 2020 à 18h un match entre deux pays rivaux et voisins : le Maroc et l’Algérie. Un match déjà décisif pour deux formations qui visent une place dans le tour principal. Dans le Groupe F du Mondial 2021 de handball (13-31 janvier), le Maroc et l’Algérie seront opposés au Portugal et à l’Islande. Seules trois places sont qualificatives pour le tour principal. Ce premier match s’avère donc capital car il permettrait à l’équipe victorieuse de faire un grand pas vers une qualification au tour principal.

Le Maroc a participé à six championnats du monde, mais n’est jamais parvenu à se hisser au tour principal. La qualification pour ce Mondial, obtenue grâce à une sixième place à la CAN 2020, où l’Algérie a remporté la médaille de bronze, représente beaucoup, comme l’explique Nabil Slassi, pivot des Vikings du Caen HB, qui évolue en Nationale 1 (troisième division française). « C’est une très grande fierté », a-t-il confié à Ouest-France. « On n’était passé pas loin en 2018 lors de la CAN au Gabon, c’était une déception. On a finalement réussi à décrocher notre billet en Tunisie, lors de la CAN 2020. Le Maroc courait après une qualification depuis longtemps, faire partie de l’équipe qui a réussi à le faire, c’est une très grande fierté. Aujourd’hui, on y est », a ajouté le joueur marocain.

Lire aussi | Coronavirus : campagne de dépistage des nouveaux variants du Covid-19 dans six régions

La formation marocaine, entraînée par Noureddine Bouhaddioui, a bel et bien l’ambition de décrocher une place pour le tour principal. « C’est un tournoi important pour nous et l’objectif est de produire un bon handball », lançait le technicien marocain lors d’une interview accordée à la fédération internationale de handball en fin d’année 2020. « Si on veut se fixer un objectif, ce serait de passer au tour principal. Ce serait une première pour notre équipe ». Lors du dernier match entre les deux nations, l’Algérie s’était imposée 33-30 en janvier 2020 lors du match de groupe de la CAN en Tunisie. Mais le coach algérien ne sous-estime pas ses adversaires, bien au contraire. « Le Maroc a beaucoup progressé durant ces huit dernières années. On va essayer de les battre. C’est une équipe qui a des qualités, mais elle a très peu joué comme nous. C’est un match derby et la motivation des joueurs fera la différence », souligne Alain Portes.

Lire aussi | Avoirs en déshérence : la CDG lance une plateforme dédiée

Nabil Slassi a quant à lui hâte de prendre sa revanche : « Ce sont nos rivaux. Lors du dernier match, nous avons perdu de trois buts dans une rencontre très serrée. On veut prendre notre revanche et ce sera un très grand accomplissement si l’on gagne ce premier match. La rencontre est déjà dans toutes les têtes : on les attend et eux nous attendent également ».

 
Article précédent

Coronavirus : campagne de dépistage des nouveaux variants du Covid-19 dans six régions

Article suivant

Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, jeudi 14 janvier