Agriculture

OCP : un laboratoire d’analyse du Sol à Foum El Oued pour les trois régions du Sud

C’est ce vendredi 12 mai 2017 que le premier laboratoire d’Analyse du Sol et Eau a été inauguré par la Fondation Phosboucraa, en partenariat avec l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA), à Foum El Oued à Laâyoune en faveur des 3 Régions du Sud pour faire face aux contraintes naturelles et techniques affectant la productivité des cultures agricoles pratiquées dans la région.


Polyvalent, le nouveau laboratoire d’analyse, qui sera installé dans la station INRA dans la commune de Foum El Oued, fournira aux agriculteurs des 3 régions du Sud les bases de données nécessaires pour les aider à adopter une fertilisation raisonnée des cultures. Grâce à la connaissance et l’analyse des sols et de l’eau, les agriculteurs de la région pourront adapter leurs cultures et s’assurer une agriculture pérenne, garantir une meilleure productivité, dépassant ainsi les contraintes de salinité et de sécheresse qui handicapent la productivité des cultures locales.

Cette initiative importante s’inscrit dans le cadre d’un projet pilote de développement agricole intégré. Il s’agit d’une initiative réfléchi et mené depuis 2015 par la Fondation Phosboucraa en partenariat avec le ministère de l’Agriculture et la Coopérative Halib Sakia El Hamra, avec le soutien technique de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA), de l’International Center for Biosaline Agriculture et de l’International Youth Foundation. Grâce à ce projet pilote, ce sont 52 exploitants de la commune de Foum Eloued, tous membres de la coopérative de Halib Sakia El Hamra, qui bénéficient d’un accompagnement de proximité à la fois sur le plan technique et sur le plan sociétal en vue d’améliorer leur vie et celles de leurs familles.

Ainsi en plus du laboratoire d’analyse du sol, le projet Foum El Oued enregistre plusieurs réalisations dont les plus importantes sont la mise en culture de 400 hectares en utilisant des techniques agronomiques assurant la pérennité du système de production en place, l’introduction de 19 nouvelles cultures tolérantes à la salinité et adaptées au périmètre Foum El Oued et l’élaboration de la première carte salinité du périmètre.
Ces réalisations techniques s’accompagnent de réalisations sociales et sociétales. La Fondation Phosboucraa, avec l’appui technique de l’International Youth Foundation, a, en effet, contribué à travers ce projet pilote au renforcement des capacités de 1218 jeunes de la commune, à l’ouverture d’un établissement préscolaire bénéficiant à 80 enfants, à la réhabilitation d’un dispensaire local. Sans oublier, la contribution à l’équipement de la coopérative d’une station de dessalement d’une capacité de 2000 litres/heure pour satisfaire le besoin en eau potable de la communauté Foum El Oued.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Emmanuel Macron entre à l'Élysée

Article suivant

Challenge 602