Pandémie

Pfizer teste une pilule antivirale contre la Covid-19

Le groupe pharmaceutique Pfizer est en train de tester une pilule qui soigne la Covid-19. L’essai clinique de phase I, en cours, va permettre d’évaluer la sécurité et la tolérance des patients face à ce médicament baptisé « PF-07321332 ».


Pour Pfizer, il est question, à travers les essais cliniques en cours, de déterminer l’efficacité de cette pilule antivirale contre la Covid-19. Selon futura-sciences.com, qui rapporte l’information dans l’une de ses récentes publications, il s’agit d’un médicament oral qui contient une molécule antivirale, et dont le principe actif est déjà utilisé pour lutter contre d’autres virus. L’essai clinique de phase I, en cours, va ainsi permettre d’évaluer la sécurité et la tolérance des patients face à ce médicament baptisé « PF-07321332 ».

Lire aussi| L’UE étudie la permission d’entrée aux voyageurs vaccinés

« Nous avons conçu PF-07321332 comme une thérapie orale potentielle qui pourrait être prescrite dès les premiers signes d’infection, sans exiger que les patients soient hospitalisés ou en soins intensifs », a détaillé Mikael Dolsten, directeur de recherche chez Pfizer. Dans le même temps, le groupe pharmaceutique est aussi en train de tester un remède antiviral qui sera, quant à lui, destiné aux patients hospitalisés. Baptisé « PF-07304814 », il sera injecté en intraveineuse aux patients déjà hospitalisés. « Cet antiviral intraveineux de Pfizer est une nouvelle option de traitement pour les patients hospitalisés. Ensemble, les deux ont le potentiel de créer un paradigme de traitement de bout en bout qui complète la vaccination dans les cas où la maladie persiste », a précisé Mikael Dolsten.

Lire aussi| Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur le variant indien

Notons que l’essai clinique pour ce second traitement est en phase I. Ces deux traitements viennent donc s’ajouter au vaccin anti-covid19 développé par Pfizer, et largement utilisé déjà dans les campagne de vaccination anti-covid en cours actuellement dans de nombreux pays.

 
Article précédent

Coronavirus : les Etats-Unis vont autoriser le vaccin Pfizer à partir de l’âge de 12 ans

Article suivant

Loi de finances 2021 : la DGI répond aux questions de la CGEM