International

Premier cas de coronavirus en Amérique latine

Le gouvernement brésilien a confirmé mercredi le premier cas de coronavirus enregistré dans le pays et en Amérique latine, chez un citoyen brésilien qui vient de passer une dizaine de jours dans la région italienne de Lombardie.

« Le résultat positif a été confirmé et, à partir de ce moment, diverses mesures de prévention sont adoptées, dont certaines avaient été anticipées », a déclaré le ministre de la Santé, Luiz Henrique Mandetta, lors d’une conférence de presse.


Le patient est un Brésilien de 61 ans qui, entre le 9 et le 21 février derniers, se trouvait en Lombardie, dans le nord de l’Italie, un pays dans lequel douze décès et environ 370 infections par le virus ont été enregistrés.  Le citoyen brésilien était rentré au Brésil via Paris, où il a effectué une escale à destination de Sao Paulo.

Lire aussi : Coronavirus : un traitement développé en Chine

Mandetta a expliqué que le patient est arrivé dans le pays sans symptômes, mais dimanche, deux jours après son arrivée, il s’est rendu à l’hôpital Albert Einstein de Sao Paulo, en raison d’un « malaise » que les premières analyses ont attribué au coronavirus.

Le résultat de ces examens a été approuvé ce mercredi par l’Institut Adolfo Lutz, un laboratoire national de référence, après quoi les autorités ont confirmé le premier cas de coronavirus et communiqué la situation à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a indiqué le ministre.

Mandetta a précisé que les autorités tentent déjà de contacter toutes les personnes qui auraient pu entrer en contact avec le patient, notant que l’état du patient n’était « pas grave ». Comme l’a également rapporté mercredi le ministère de la Santé, jusqu’à aujourd’hui au Brésil, 20 cas de coronavirus « suspects » sont toujours en cours d’examen.

Avec MAP

 
Article précédent

La directrice de la Berd au Maroc met en exergue la certification PPP

Article suivant

Saint Gobain poursuit ses investissements au Maroc