Météo

Réchauffement climatique : le bassin méditerranéen sera très affecté [Étude]

Des précipitations plus élevées sont attendues sur la plupart des continents à cause du changement climatique, à l’exception de quelques régions où les projections prévoient de fortes baisses. Parmi celles-ci, la Méditerranée qui se caractérise par l’ampleur et l’importance du déclin des précipitations hivernales.


Selon les chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT), la région connaîtra une réduction de 40% des précipitations hivernales, ce qui causera de fortes limites sur les ressources en eau qui limiteront à leur tour la capacité de la région à développer et à cultiver la nourriture, affectant ainsi des millions de personnes.

Cependant, une théorie mettant en avant la nature particulière de cette région en tant que point chaud du changement climatique n’a toujours pas été vérifiée. Les chercheurs pensent que les changements de la circulation régionale, dominés par le développement d’une forte crête anormale, sont à l’origine du déclin des précipitations hivernales. Mais leurs origines et leurs contributions potentielles aux changements hydroclimatiques régionaux restent insaisissables.

Lire aussi |Maroc : voici les plages conformes à la baignade [Document]

D’après les chercheurs, le Maroc en Afrique du Nord-Ouest, ainsi que la Turquie et le Levant dans la partie orientale seront les plus durement touchés par ces changements. « La géographie du bassin méditerranéen et des montagnes qui l’entourent impactent la façon dont l’air circule dans la haute atmosphère d’une manière qui crée une zone de haute pression au-dessus de la Méditerranée », explique le coauteur de l’étude Alexandre Tuel. Cette zone de haute pression est associée à des températures plus élevées et à un temps plus sec, souligne Futura sciences.

Le Maroc, vu de l’espace.

Lire aussi |Coronavirus: y a-t-il un risque de contamination dans les eaux de baignade?

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Renault toujours leader incontesté au Maroc

Article suivant

Suivez le LIVE de l’émission « Décryptage » de radio MFM