Investissement

Repli de 19,5% des investissements directs marocains à l’étranger à fin mai 2020

Les IDE (Investissements Directs Etrangers) reçus par le Maroc sont en repli à fin mai 2020, de même que les investissements directs marocains à l’étranger (IDME). Les détails.


Selon les récentes statistiques de l’Office des changes, le flux net des Investissements directs étrangers (IDE) au Maroc a atteint plus de 7,23 milliards de DH à fin mai 2020, soit une baisse de 15,9% par rapport à la même période en 2019. L’Office des changes explique, dans son bulletin sur les indicateurs des échanges extérieurs à fin mai, que ce repli par une baisse des recettes des IDE de 26,9% à 10,6 milliards de DH, conjuguée à la baisse des dépenses de 43%.

Lire aussi| Coronavirus : l’urgence d’une relance économique plus verte

En ce qui concerne les investissements directs marocains à l’étranger (IDME), leur flux net a reculé à près de 1,75 milliard de DH. En effet, les IDME ont atteint 3,586 milliards de DH à fin mai 2020 contre 4,454 milliards de DH à fin mai 2019, soit un repli de 19,5%, tandis que les cessions de ces investissements ont plus que doublé (+1,021 milliard de DH). Pour ce qui est des envois de fonds effectués par les Marocains Résidents à l’étranger, ils ont enregistré une baisse de 12,4% à plus de 22,67 milliards de DH au cours des cinq premiers mois de 2020.

Lire aussi| Casablanca : plusieurs établissements fermés sur la corniche pour non-respect des règles sanitaires

On apprend aussi que les recettes voyages ont, de leur côté, diminué de 24,2% à près de 21,62 milliards de DH à fin mai 2020, alors que les dépenses ont reculé de 36,4% à 5,05 milliards de DH. L’office indique que   l’excédent de la balance voyages a accusé une baisse de 19,6%.

 
Article précédent

Maroc : l’Education sacrifiée

Article suivant

Immigration clandestine : Laftit prend part à une visioconférence avec ses homologues du pourtour méditerranéen