Investissement

Repli de 19,5% des investissements directs marocains à l’étranger à fin mai 2020

Les IDE (Investissements Directs Etrangers) reçus par le Maroc sont en repli à fin mai 2020, de même que les investissements directs marocains à l’étranger (IDME). Les détails.


Selon les récentes statistiques de l’Office des changes, le flux net des Investissements directs étrangers (IDE) au Maroc a atteint plus de 7,23 milliards de DH à fin mai 2020, soit une baisse de 15,9% par rapport à la même période en 2019. L’Office des changes explique, dans son bulletin sur les indicateurs des échanges extérieurs à fin mai, que ce repli par une baisse des recettes des IDE de 26,9% à 10,6 milliards de DH, conjuguée à la baisse des dépenses de 43%.

Lire aussi| Coronavirus : l’urgence d’une relance économique plus verte

En ce qui concerne les investissements directs marocains à l’étranger (IDME), leur flux net a reculé à près de 1,75 milliard de DH. En effet, les IDME ont atteint 3,586 milliards de DH à fin mai 2020 contre 4,454 milliards de DH à fin mai 2019, soit un repli de 19,5%, tandis que les cessions de ces investissements ont plus que doublé (+1,021 milliard de DH). Pour ce qui est des envois de fonds effectués par les Marocains Résidents à l’étranger, ils ont enregistré une baisse de 12,4% à plus de 22,67 milliards de DH au cours des cinq premiers mois de 2020.

Lire aussi| Casablanca : plusieurs établissements fermés sur la corniche pour non-respect des règles sanitaires

On apprend aussi que les recettes voyages ont, de leur côté, diminué de 24,2% à près de 21,62 milliards de DH à fin mai 2020, alors que les dépenses ont reculé de 36,4% à 5,05 milliards de DH. L’office indique que   l’excédent de la balance voyages a accusé une baisse de 19,6%.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Maroc : l’Education sacrifiée

Article suivant

Immigration clandestine : Laftit prend part à une visioconférence avec ses homologues du pourtour méditerranéen