Santé

Saham vend deux autres cliniques à Oncorad

Quelques semaines à peine après avoir ouvert son tour de table au fonds d’investissement Cap Mezzanine II SCR, le groupe de cliniques privées Oncorad met main basse sur deux nouveaux établissements dans le cadre d’une opération de croissance externe.


L’acquisition qui a coûté un peu moins que 100 millions de DH, vient ponctuer un processus de négociations qui a duré près d’un an avec le vendeur qui n’est autre que Meden Healthcare, le pôle hospitalier de Saham qui parachève ainsi ou presque son démantèlement initié en fin 2017. Elle porte sur la Clinique d’Oncologie de Tanger, établissement ouvert en 2013 et opérant en plein cœur de métier du groupe Oncorad et sur la clinique Yasmine à Casablanca, qui est plutôt un établissement de chirurgie généraliste (chirurgie générale, viscérale et digestive ainsi que la chirurgie traumatologique et orthopédique).

Lire aussi :Oncologie : CDG Private Equity dans le tour de table d’Oncorad

Oncorad, qui a amorcé en 2016 son développement en dehors de Casablanca en inaugurant le Centre d’Oncologie de Majorelle à Marrakech en partenariat avec des médecins locaux, élargit ainsi sa couverture géographique à Tanger (ville où il était encore absent) et renforce au passage sa présence historique à Casablanca d’où l’aventure a démarré en 1999 avec la clinique Le Littoral à l’initiative des deux fondateurs, Pr. Redouane Samlali et Dr. Omar Hajji.

Les 50 millions de dirhams récemment levés par ce groupe orienté oncologie auront donc été déployés sans trop tarder ! Il faut dire que le véhicule géré par CDG Capital Private Equity (le bras armé du groupe CDG dans les métiers du capital investissement) est venu spécialement pour financer cette croissance externe qui propulse le groupe Oncorad au coude-à-coude avec ODM (Oncologie du Maroc) dans le classement des groupes de santé privés au Maroc. Ce dernier qui est présent à Casablanca, Oujda, Marrakech et Rabat (et qui dispose de deux projets en cours à Fès et à Tanger), compte à son tour un fonds d’investissement britannique dans son actionnariat et a lui aussi racheté des actifs auprès du groupe Saham (deux centres de radiologie). Un match à suivre de près.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

CAN 2019 : 120 millions de DH privent les Marocains des matchs des Lions de l'Atlas

Article suivant

Il fait l'actu : Abdelkader Amara, ministre de l’Equipement, du transport, de la Logistique et de l’Eau