Finance

Taux directeur : CDG Capital anticipe des baisses supplémentaires lors des prochains Conseils de Bank Al-Maghrib

Dans une note de recherche, l’équipe CDG Capital n’exclut pas que Bank Al-Maghrib ait recours à de nouvelles baisses du taux directeur lors de ses deux prochains Conseils prévus pour l’année 2020.


Le troisième Conseil de Bank Al-Maghrib (BAM), au titre de l’année 2020, se tiendra ce 22 septembre pour décider de la conduite de la politique monétaire. Tout le microcosme économique espère une nouvelle baisse du taux directeur. Il  faut dire qu’une baisse du taux directeur diminuerait par ricochet les taux d’intérêts bancaires et accélèrerait ainsi la demande de crédit, et augmenterait la demande sur les biens de consommation et d’équipement. Qu’en sera-t-il ? Selon les anticipations de CDG Capital, publiées dans une note de recherche Macro-économique et Taux intitulée « Flash pré-Conseil de Bank Al-Maghrib » « il n’est pas exclu que Bank Al-Maghrib ait recours à de nouvelles baisses du taux directeur lors de ses deux prochains Conseils prévus pour l’année 2020 ».

Lire aussi|Évolution du Coronavirus au Maroc : 1376 nouveaux cas, 103.119 au total, lundi 21 septembre à 18 heures

D’après l’équipe CDG Capital, le contexte global justifie de nouvelles baisses du taux directeur.  A rappeler que lors des deux derniers Conseils tenus en mars et juin 2020, des décisions expansionnistes ont été prises en vue d’accompagner l’économie nationale à surmonter les effets de la pandémie Covid-19, visant aussi bien une réduction du coût de financement de l’économie qu’un allègement du déficit de liquidité du système bancaire.  Ainsi, le Conseil de mars avait décidé de baisser de 25 Pbs le taux directeur à 2 % avant que celui de juin ne lui emboite le pas en effectuant une baisse de 50 Pbs du taux directeur à 1,5%. « Lors de ces derniers Conseils de Bank Al-Maghrib, les décisions laissent apparaître une nouvelle orientation expansionniste de la politique monétaire après une longue période de statu quo (depuis mars 2016). En effet, le contexte particulier de la pandémie Covid19 et les mesures de confinement sanitaires ont fortement impacté la conjoncture nationale, nécessitant ainsi, la multiplication des efforts en vue d’accompagner le système productif national à surmonter cette crise », estime CDG Capital.

La décision de baisser encore une fois le taux directeur devrait être motivée, selon CDG Capital, par trois principaux points :

. le fort creusement du déficit de liquidité bancaire sous l’effet d’une montée en puissance de la circulation fiduciaire,

. la poursuite de la baisse du Taux Moyen Pondéré Global Débiteur (TMPGD) et la faible reprise du taux d’accroissement des crédits bancaires,

 . l’inflation qui a entamé un cycle déflationniste sous l’effet d’un IPC alimentaire en recul et une inflation non alimentaire quasi-nulle.

Lire aussi|Covid-19 : le Maroc, désormais, deuxième nation africaine la plus touchée

 
Article précédent

Les lunettes de vue offrent une protection contre le coronavirus [Étude]

Article suivant

ADM : perturbations temporaires sur l’axe Casablanca-Marrakech à partir du 23 septembre