Automobile

Technologie. Une nouvelle gomme increvable signée Michelin

Des pneus sans air et increvables, c’est ce sur quoi a planché durant ces dernières années Michelin. Le pneumaticien français a récemment dévoilé sa trouvaille dans le cadre du Salon automobile IAA Mobility de Munich. Cette dernière devrait être commercialisée courant 2024 notamment dans le segment des véhicules de tourisme.


Cette nouvelle gomme baptisée Uptis (Unique Punctureproof Tire System) ne nécessite pas d’air et, par conséquent, élimine le risque de crevaison et d’éclatement. Une sécurité avérée et une plus grande tranquillité d’esprit pour tout conducteur, dans la mesure où il n’aura plus à se préoccuper de la pression régulière de ses pneumatiques.

Lire aussi | Maroc. Les exigences d’une nouvelle ère [Par Jamal Berraoui]

Faut-il préciser que depuis 2019, le secteur automobile doit faire face à une pénurie de matière première, en l’occurrence le caoutchouc, sans compter que la production en grand nombre, entre autres de gants chirurgicaux compte tenu de la pandémie liée à la covid-19, a impacté un peu plus les ressources naturelles, entraînant du coup une hausse importante des coûts.

Lire aussi | Dr Saïd Afif : «Il est encore très tôt pour parler de la vaccination des 3-11 ans»

Dans le détail, l’Uptis a été monté sur des jantes spécifiques. Il est capable de résister à des impacts beaucoup plus importants qu’un pneu classique, sans aucune résistance supplémentaire au roulement. Il est monté sur une roue en aluminium, dotée d’une structure porteuse souple en composite de caoutchouc synthétique, assorti d’un verre-résine à haute résistance. La composition de cette gomme comprend pour le moment une part de matériaux recyclés qui doit tendre progressivement vers 100 %. Reste à savoir le coût que nécessiteront pour le consommateur ses nouvelles enveloppes.

 
Article précédent

Covid-19. Les personnes entièrement vaccinées ont dix fois moins de risques d’être hospitalisées [Autorités américaines]

Article suivant

Hybrides rechargeables. Mercedes entend délaisser le segment