Dossier

50 femmes qui comptent : Asmaa Talal, General Manager de CHEP Maroc

Pour nous, il ne s’agit pas de célébrer la journée de la femme, comme un cadeau annuel fait à la gent féminine. C’est plutôt l’occasion de faire le point sur un combat essentiel, celui de l’émancipation de la moitié de la population et l’évaluation de son apport aux transformations sociales, ce que l’on appelle communément développement et qui ne se résume pas aux quantifications économiques. Pour cela, nous avons choisi de mettre en avant un riche panel, à travers ces portraits représentatifs de cette génération de femmes qui s’assument. Un portrait à découvrir : Asmaa Talal, General Manager de CHEP Maroc.


Contrairement à sa patronne Latifa Gahbiche, Asmaa Talal qui occupe le poste de General Manager de CHEP Maroc, filiale directe de CHEP France, a fait toute sa trajectoire professionnelle au Maroc après y avoir également obtenu son diplôme en gestion des entreprises à HECI Casablanca. Fraîchement diplômée, elle succombe aux sirènes familiales pour rejoindre dès 2002 La Voie Express, l’entreprise créée quelques années auparavant par la famille Talal. 

Lire aussi | Vaccination au Maroc : comment en sommes-nous arrivés là et que se passera-t-il au cours des prochains mois ?

Elle y apprend les ficelles des métiers du transport et de la logistique en occupant différents postes de responsabilité allant des Ressources Humaines, au pilotage opérationnel de la Zone Centre avant de prendre les rênes du nouveau département e-logistique en 2007. L’appel du challenge la pousse en 2012 à faire ses preuves ailleurs que dans le « cocon » familial, notamment à Tagenci (logistique et co-packing) et Hermanos Galindo Maroc (Transport national et international). Mais en 2016, elle revient à La Voie Express pour piloter la Direction Fret en pleine mutation, alors que le groupe qui venait d’inviter un fonds d’investissement dans son tour de table, inscrivant le développement du commissionnement de transport en marchandises au sommet de ses priorités. Elle s’acquittera de cet ultime « mission familiale » avec brio, avant de mettre les voiles encore une fois pour occuper le poste de General Manager de CHEP Maroc. Celle qui reconnaît « faire figure de pionnière dans le secteur de la logistique », invite les femmes à s’intéresser davantage à ce « métier épanouissant et riche ». « L’évolution de la place des femmes au sein du secteur de la logistique n’en est qu’à ses débuts, alors je les encourage fortement à postuler », ajoute-t-elle.

Lire aussi | L’Irlande nomme son premier ambassadeur au Maroc

J’ai bien conscience de faire figure de pionnière dans le secteur. J’aimerais dire aux femmes que c’est un métier épanouissant et riche. Elles y ont entièrement leur place au même titre que les autres métiers. L’évolution de la place des femmes au sein du secteur de la logistique n’en est qu’à ses débuts, alors je les encourage fortement à postuler.

 
Article précédent

Omar Kettani: «l’accélération de la campagne de vaccination au Maroc augure d’une perspective économique positive à court et à moyen terme »

Article suivant

Replay. L’émission « Ach Waqe3 » du jeudi 11 mars 2021