Industrie

Aéronautique : les détails de la nouvelle orientation stratégique du GIMAS

Le GIMAS (groupement des Industries Marocaines Aéronautiques et Spatiales) amorce un virage stratégique. Afin de booster la résilience du secteur aéronautique, le GIMAS, qui a récemment tenu son Assemblée générale annuelle, annonce le lancement du programme « Le Maroc Aéronautique 4.0 ». Les détails.


Il s’agit d’une initiative déclinée en trois phases dont la première porte sur la création d’un projet d’accompagnement Industrie du futur 4.0, pratique et terrain, différencié par un projet modulable en fonction des enjeux des entreprises. Le deuxième point va permettre au GIMAS de capitaliser sur les savoir-faire et les méthodes déployées dans les différentes entreprises afin de créer un écosystème complet permettant la formation, l’échange et le benchmark inter-sociétés. La 3ème phase, quant à elle, permettra de déployer des synergies entre experts technologies, offreurs de solutions, Fablab sur un principe de « local to local » centrés sur les besoins de la PME.

Lire aussi| Économie verte : Bank Of Africa renforce son soutien aux PME

Notons que le Groupement des Industries Marocaines Aéronautiques et Spatiales (GIMAS) a affirmé son souhait d’accompagner les entreprises marocaines de l’aéronautique à décarboner leur production. Le GIMAS a pleinement inscrit la décarbonation, la digitalisation, l’Industrie 4.0 et la conquête de nouveaux marchés figure dans sa nouvelle orientation stratégique. Ainsi, en matière de décarbonation, le groupement préconise la réalisation d’un état des lieux au Maroc, un benchmark auprès de pays modèles, l’élaboration des recommandations stratégiques a partager avec la tutelle concernant le processus à mettre en œuvre et le dispositif associe, la préparation d’un dispositif complet « prêt a être actionné », englobant les aspects environnementaux et Humains (RSE). Le groupement recommande aussi le « soutien à l’économie verte » pour accompagner les industriels au passage a une production décarbonée et l’utilisation des énergies renouvelables ainsi que la création d’une commission ad hoc pour l’ensemble des industriels.

Lire aussi| IFC accorde un financement de 30 millions de dollars à la région Fès-Meknès

On apprend que le GIMAS a également dévoilé un plan de communication agressif et ciblé vers l’Allemagne, l’Angleterre et le Canada, une série de sessions de groupes de travail tout au long de l’année pour accompagner la transformation du secteur. De même, il est question de participer à plusieurs salons internationaux dont le Digital Aerospace Meetings Morocco. Notons que ce premier événement 100% digital est organisé en partenariat avec l’Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE) et ABE (Advanced Business Events) et s’étalera sur une période de 7 mois du 19 janvier au 19 juillet 2021. Pour rappel, l’Assemblée générale annuelle du GIMAS s’est tenue en présence du ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, qui a, entre autres, fait remarquer que le secteur aéronautique marocain a un véritable avenir en termes de plateforme internationale, et qu’il faut accélérer la cadence. De son côté, Karim Cheikh, président du GIMAS, a noté que le secteur a réalisé une croissance organique de 20% avant la pandémie de Covid-19 et s’est révélé parmi les plus résilients du monde, ajoutant que le GIMAS a créé un comité de suivi durant la pandémie qui a tenu des réunions hebdomadaires tout en travaillant étroitement avec son écosystème et les partenaires publics.

 
Article précédent

Casablanca : les mesures de restriction prolongées pour quatre semaines supplémentaires

Article suivant

Évolution du coronavirus au Maroc : 2647 nouveaux cas, 412.393 au total, vendredi 18 décembre à 18 heures