Afrique

Arrivée de SM le Roi en Côte d’Ivoire

SM le Roi Mohammed VI est arrivé vendredi 24 février 2017 en fin d’après-midi à Abidjan pour une visite d’amitié et de travail en République de Côte d’Ivoire, nouvelle étape d’une tournée royale qui a conduit le Souverain au Ghana, en Zambie et en Guinée.


A Sa descente d’avion à l’aéroport international « Félix Houphouët-Boigny » d’Abidjan, le Souverain a été accueilli par le président ivoirien, SEM. Alassane Dramane Ouattara, qui était accompagné de la première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Claudine Ouattara.

Après une brève pause au salon d’honneur de l’aéroport, SM le Roi s’est approché de la foule massée à la sortie de l’aéroport et a tenu à saluer les chefs traditionnels et coutumiers ivoiriens, de nombreux citoyens ivoiriens et des membres de la communauté marocaine établie en Côte d’Ivoire.

Le cortège des deux chefs d’Etat s’est ensuite dirigé vers le lieu de résidence du Souverain à Abidjan au milieu des vivats et des ovations d’une foule nombreuse de citoyen et de membres de la communauté marocaine établie en Côte d’Ivoire, venus des quatre coins du pays pour acclamer le Souverain et Lui souhaiter la bienvenue en terre ivoirienne.

Ce quatrième déplacement Royal qui intervient après les visites du Souverain en 2013, 2014 et 2015, donnera un coup d’accélérateur aux excellentes relations qu’entretiennent le Maroc et la Côte d’Ivoire, comme en témoigne les 111 accords, conventions et protocoles signés depuis le début des années 70 jusqu’à présent. Ces dernières années ont été marquées par l’organisation réussie de deux foires économiques ayant accueilli des investisseurs et la signature d’un ensemble d’accords dont 26 conventions à Abidjan en 2014 et 16 à Marrakech en 2015. Les exportations marocaines ont atteint 1,9 milliards DH en 2015 contre 112 millions DH à l’importation ce qui a pu générer un excédent commercial de l’ordre de 1,8 milliard DH.

Selon le Centre de Promotion des Investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI), le Maroc était en 2015 le premier investisseur étranger dans le pays et représentait 30% des investissements privés évalués à près de 640 milliards FCFA (975 millions d’euros) dans des secteurs clés investis par les opérateurs économiques marocains, notamment les télécommunications, les assurances, le BTP, les banques et la finance.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

« Le transfert de notre branche Services à NTT s'effectue dans la légalité »

Article suivant

Entretien téléphonique entre SM le Roi et le SG de l'ONU