Banques

BCP : descente musclée de la police fédérale belge dans les locaux de la filiale Chaabi Bank

La filiale belge du groupe BCP est sous le coup d’une enquête du Parquet de Bruxelles. Même si les accusations ne sont pas encore connues, on peut dire, compte tenu de la descente musclée de la police fédérale belge dans les locaux de Chaabi Bank ce jeudi 8 octobre, qu’il s’agit d’une sérieuse affaire. 


Que se passe-t-il chez Chaabi Bank en Belgique ? La question mérite d’être posée d’autant plus que cette filiale du groupe Banque Centrale Populaire (BCP) a fait l’objet ce jeudi 8 octobre d’une descente assez musclée de la Police fédérale belge dans ses locaux. Selon les informations relayées par notre confrère Medias24.com, la filiale du groupe bancaire marocain est sous le coup d’une enquête du Parquet de Bruxelles, et plusieurs documents et du matériel ont été saisis par les policiers lors de la descente, avec mise sous scellé des trois agences de la banque.

Lire aussi| Crédit Agricole du Maroc : les bénéfices en hausse de 10% au 1er semestre

Notons que les accusations ayant motivé cette descente ne sont pas encore connues. Contacté par nos soins, le management du groupe BCP à Casablanca a confirmé l’information. « Effectivement, il y a eu une actualité au niveau de la succursale de Chaabi Bank à Bruxelles. Pour l’heure, nous ne disposons pas d’information tangible à ce propos », assure le groupe, précisant toutefois que toutes les « agences Chaabi Bank en Belgique sont maintenant ouvertes et servent normalement la clientèle ». Rappelons que Chaabi Bank est une filiale du groupe BCP disposant de 3 agences en Belgique (Bruxelles, Anvers et Molenbeek) qui s’occupent essentiellement des Marocains résidants dans ce pays. Selon le mangement à Casablanca, le groupe devrait communiquer sur ce dossier dans les tous prochains jours. Affaire à suivre.

Lire aussi| Eqdom booste sa résilience

 
Article précédent

Suivez le LIVE de l’émission «Décryptage» de radio MFM

Article suivant

Votre e-magazine Challenge du vendredi 9 octobre 2020