Tribune

Covid-19. Les vaccins, une voie à la fois sûre et fiable vers l’immunité

Professeur assistant clinique d’immunologie à l’université de Caroline du Sud, Jennifer T. Grier, compte tenu de son expérience de longue date, est également une spécialiste en matière de réponses immunitaires face aux infections respiratoires. Dans le cadre de ses recherches, elle dit avoir suivi de près l’émergence des nouveaux variants du coronavirus, dont le Delta. Et au regard de son analyse, la vaccination constitue l’un des remparts efficaces face au risque de contamination. Explications. 


La vaccination ou une infection antérieure sont-elles en capacité d’offrir une protection suffisante contre les nouveaux variants, et notamment le variant Delta hautement transmissible qui, faut-il le rappeler, s’est rapidement propagé dans plus de 70 pays ? C’est la question que s’est posée Jennifer T. Grier à travers «The Conversation», un média indépendant en ligne qui propose du contenu provenant de la communauté universitaire mondiale et que nous relayons sur notre site.

Lire aussi | Maroc. Un couvre-feu nocturne est décrété de 21h à 5h par le gouvernement [communiqué du 2 août]

Selon elle, il existe deux façons de développer une immunité (autrement dit une capacité à résister à une nouvelle infection) : soit après avoir été infecté par le virus, ou par la vaccination. «Toutes les immunités ne se valent pas», argumente la scientifique. Et d’expliciter son propos : «l’immunité induite par vaccin et l’immunité naturelle se distinguent en termes d’intensité de réponse et de durée de protection acquise. Sachez qu’après une infection, tout le monde ne bénéficie pas du même niveau d’immunité, alors que les effets des vaccins sont très constants».

Selon Jennifer T. Grier, cette différence parait encore plus marquée lorsqu’on considère les nouveaux variants. Elle précise dans sa tribune qu’en début juillet, deux études ont en effet montré que les vaccins contre la Covid-19 semblaient toujours fournir une excellente réponse immunitaire face aux nouveaux variants.

Lire aussi | Bank Al Maghrib. Jouahri confirme l’urgence des réformes

«En regardant comment nos anticorps se liaient à ces derniers, les chercheurs ont constaté que les personnes infectées antérieurement pouvaient être vulnérables à ces souches émergentes, alors que les individus vaccinés avaient plus de chance d’être protégés», poursuit la scientifique. Et d’en conclure : «les vaccins constituent donc une voie à la fois sûre et fiable vers l’immunité, tant contre les anciennes souches de coronavirus que contre les nouvelles, parmi lesquelles le variant Delta.

Qu’en est-il de l’immunité après une infection et est-elle prévisible ou pas ? Telle est la suite du questionnement du Professeur Jennifer T. Grier qu’elle continue d’expliciter dans sa tribune et que vous pouvez retrouver de façon complète en allant sur le site « The Conversation ».

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traite et les analyse. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

JO 2020. Les Marocains El Guesse et Oussama qualifiés pour les demi-finales du 800 m

Article suivant

Maroc. Radisson Hotel Group ouvre quatre nouvelles plateformes hôtelières