Automobile

Dacia Logan et Sandero de 2ème génération : la page est tournée

C’est une page qui s’est définitivement tournée au sein des plateformes industrielles de la marque au losange  dans le Royaume, qu’il s’agisse de l’usine Renault de Tanger et celle de la Somaca à Casablanca ;  à savoir l’arrêt de la production des Dacia Logan, Sandero et la déclinaison baroudeuse Sandero Stepway, toutes de deuxième génération.


Une famille de modèles qui a vu sa production débuter courant 2013 dans le Royaume et dont les ultimes exemplaires sont tombés tout récemment des chaînes de montage, le dernier véhicule de cette seconde génération de la gamme Dacia ayant été une Sandero fabriquée à l’usine de Meloussa. Rien que ce modèle sous ces différentes déclinaisons (Sandero et Sandero Stepway) a été produit localement à plus de 970 000 exemplaires. Un véritable succès !

Lire aussi | Afrique : les exportations marocaines en augmentation annuelle moyenne de 10% depuis 2009

Pour autant, et depuis plusieurs mois, les chaînes d’assemblage des deux usines de Renault au Maroc tournent à plein régime pour produire la troisième génération des Dacia Logan, Sandero et Sandero Stepway, le Maroc ayant déjà commencé à fournir ses différents marchés.

Concrètement, l’usine Renault de Tanger produit  les nouvelles Dacia Sandero et Dacia Sandero Stepway. Quant à l’usine de la Somaca à Casablanca, elle accueille, en plus de ces deux véhicules, une autre ligne de montage dédiée à la fabrication de la nouvelle Logan.

Rappelons que depuis 2005, Dacia surfe véritablement sur la vague du succès dans le monde, mais aussi dans le Royaume, comme en attestent les chiffres de ventes de la marque franco-roumaine qui demeure, depuis des années durant, le leader incontesté du marché automobile national avec près de 30% de parts de marché.

Lire aussi | CAF : Tariq Sijilmassi présente le rapport de sa commission au Comité exécutif

Il va sans dire que pour le Groupe Renault, le Maroc constitue l’un des piliers industriels de la gamme «Global Access» de Dacia. Faut-il se souvenir également que Renault Maroc exporte près de 90% de sa production vers 74 destinations, faisant rayonner du coup le «Made In Morocco» sur le marché national, mais aussi, et surtout à l’échèle internationale.

Les chaînes d’assemblages des deux plateformes industrielles automobiles de Renault Maroc dans le Royaume tournent à plein régime pour assembler la 3ème génération des Logan, Sandero et Sandero Stepway.

Dans le détail, la 3ème génération des modèles Logan et Sandero hérite d’une apparence beaucoup plus moderne comparée à celle de leurs prédécesseurs, tant sur le plan du style extérieur qu’au niveau de l’aménagement intérieur qui, pour le coup, est monté d’un cran en termes de présentation, d’agencement du mobilier et de finitions. De même qu’en matière d’équipements de confort et de sécurité, ces nouveaux modèles sont d’ores et déjà annoncés comme étant bien pourvus.

Enfin, et c’est un paramètre très attendu par la clientèle, la grille tarifaire de cette nouvelle famille de modèle devrait, selon le constructeur, demeurer toujours aussi compétitive. Des véhicules qui feront leur apparition dans le Royaume dans les mois à venir.

 
Article précédent

Afrique : les exportations marocaines en augmentation annuelle moyenne de 10% depuis 2009

Article suivant

Évolution du coronavirus au Maroc : 2793 nouveaux cas, 403.619 au total, mardi 15 décembre à 18 heures