Energie renouvelable

Efficacité énergétique : les Saoudiens s’emparent de deux PME marocaines

Le secteur marocain des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique intéresse de plus en plus les acteurs du Moyen-Orient. En effet, après une première vague initiée par des géants tels le saoudien ACWA Power qui a raflé la mise dans les projets pilotés par MASEN (en étant adjudicataire de la construction et l’exploitation des quatre tranches de la station solaire Noor Ourazazate ainsi que deux autres fermes à Laâyoune et à Boujdour) et l’émirati Taqa qui a étendu ses activités marocaines à l’énergie éolienne (avec un parc de 140 MW en développement dans la région de Tanger), place aux acteurs de moindre envergure de cibler également des projets de taille réduite voire des PME locales à fort potentiel.


Aussi, deux entités marocaines, en l’occurrence AE Photonics Maroc et REAS Maghreb, viennent d’être acquises par des investisseurs saoudiens. Préalablement contrôlées par l’entrepreneur Abdelali Sedki, ces deux PME opèrent dans l’efficacité énergétique et la récupération et traitement de déchets divers. La plus importante des deux, à savoir AE Photonics, commercialise (entre autres solutions photovoltaïques) des systèmes de pompage fonctionnant à l’énergie solaire et destinée essentiellement aux activités agricoles. Cette entité créée en 2011 détient même, à son actif, la mise en service de la plus grande pompe solaire au Maroc (installée sur une plantation d’oliviers de 10 hectares dans la région de Taroudant).

Rappelons qu’avec la fin programmée de la subvention du gaz butane, des milliers d’exploitations agricoles au Maroc qui utilisent cette énergie aux fins de pompage (ce qui est en soi un détournement du système de compensation actuel), sont acculés à explorer de nouvelles pistes pour le pompage des eaux de la nappe phréatique (le coût du butane risque de plus que tripler). Aussi, le potentiel du marché marocain des systèmes de pompage à base d’énergie solaire est estimé par l’organisme allemand GIZ à plusieurs milliards de dirhams.

 
Article précédent

Le Challenge franco-marocain de l’entrepreneuriat récompense les énergies renouvelables

Article suivant

M’Hammed Karimine élu président de la Fédération Interprofessionnelle des Viandes Rouges