Diplomatie

La ministre espagnole des Affaires étrangères : « La souveraineté de Ceuta et Melilla ne sont pas en danger et ne le seront pas ».

La ministre des Affaires étrangères, Arancha González Laya, a souligné, hier, mercredi que la souveraineté espagnole de Sebta et Melilla « n’est pas en danger et ne le sera pas ». Elle a fermement insisté que les deux enclaves continueront à constituer la frontière extérieure de l’UE face aux revendications d’annexion du Maroc.


Gonzalez Laya a également tenu à garantir l’appartenance à l’Espagne de Sebta et Melilla lors de la session de contrôle au Parlement à la question posée par la députée de Vox, Teresa Lopez sur le risque que le Maroc insiste dans son discours qu’il s’agit de « villes marocaines occupées ».

Lire aussi | L’Espagne inquiète du développement agricole au Sahara marocain

En effet, et suite aux différentes péripéties que connait cette crise diplomatique, la revendication de la marocanité de Sebta et Melilla s’agrandit de plus en plus. En réponse à ces revendications la ministre assure donc la volonté de mener une réflexion sur un ancrage plus ferme de Sebta et Mellila au sein de l’Union Européenne.

Lire aussi | Arancha Gonzalez Laya, ministre espagnole des Affaires étrangères : «nous sommes ouverts à écouter le Maroc sur le Sahara» [Interview]

 
Article précédent

L'ambassadeur du Maroc au Kenya invité de la chaîne KTN News Kenya [Vidéo]

Article suivant

Votre e-magazine "Challenge" du vendredi 25 juin 2021