Sahara

La République Coopérative de Guyana retire sa reconnaissance de la pseudo « rasd »

Le ministère des Affaires étrangères de la République Coopérative de Guyana a annoncé le retrait de sa reconnaissance de la pseudo « rasd ».


La République Coopérative de Guyana, qui avait reconnu la pseudo « rasd » le 1er septembre1979 , a annoncé sa décision de retirer cette reconnaissance, a indiqué hier samedi 14 septembre un communiqué ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger. Cette décision qui coïncide avec la commémoration par le peuple marocain du 45ème anniversaire de la Marche Verte, est le 14ème pays d’Amérique Latine et des Caraïbes à avoir retiré sa reconnaissance de l’entité chimérique depuis 2010. Aujourd’hui, 164 pays dans le monde ne reconnaissent pas la pseudo « rasd ».

Lire aussi|Mahjoub Aherdane tire sa révérence

Dans une lettre adressée au ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de Guyana, Hugh Hilton Todd, déclare que « le Gouvernement de Guyana ne va plus reconnaître » la pseudo « rasd », ajoute le communiqué, soulignant que Guyana « apportera son soutien entier aux efforts des Nations Unies en vue d’une solution pacifique et mutuellement acceptable », a rapporté la MAP. Selon le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, grâce à l’impulsion donnée par S.M le Roi Mohammed VI, la dynamique internationale d’appui à la marocanité du Sahara se poursuit, à la mesure de l’érosion des reconnaissances à de la fantomatique « république ».

Lire aussi|El Guerguarat : Des personnalités politiques européennes et des experts soutiennent l’intervention des FAR

 
Article précédent

Mahjoub Aherdane tire sa révérence

Article suivant

Près d’un décès sur cinq dus à la Covid-19 en Afrique est lié au diabète [OMS]