Industrie

L’actionnaire chinois de la Société d’Aménagement de Tanger Tech en visite au Maroc

Après avoir formalisé en novembre dernier, leur entrée dans le capital de la Société d’Aménagement de Tanger Tech (SATT), à hauteur de 35%, aux côtés de BOA, TMSA et la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, les chinois de CCCC/CRBC ont effectué une visite au Maroc dans le cadre de déploiement du Projet Cité Mohammed VI Tanger Tech.


Une délégation de CCCC/CRBC (China Communications Construction Company/ China Road and Bridge Corporation) présidée par Peng Xiaojun, Vice-Président de CRBC et Président de China Holding Company a effectué une visite au Maroc dans le cadre de déploiement du Projet Tanger Tech, indique Bank Of Africa (BOA). La Délégation chinoise a été reçue, jeudi 1er avril, par Othman Benjelloun, Président de Président de BOA au Siège de Bank Of Africa pour une réunion de travail qui a dû être reportée à plusieurs reprises en raison de la pandémie et des difficultés de déplacement en provenance de Chine.  Benjelloun a réitéré l’importance stratégique du Projet de la Cité Mohammed VI Tanger Tech qui illustre l’excellence des relations sino-marocaines tout en mettant les jalons d’une cité industrielle moderne, futuriste, écologique, connectée aux technologies nouvelles et symbole d’une Afrique ouverte sur le monde entier, conformément à la vision de SM le Roi Mohammed VI. 

Lire aussi| La note souveraine du Maroc dégradée d’un cran par S&P

Avant cette rencontre au Siège de BOA, une réunion de travail a été tenue, mercredi 31 mars avec le Ministre de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy, en présence des partenaires marocains, BOA et l’Agence Spéciale Tanger Méditerranée (TMSA), fait savoir le groupe dans un communiqué.  Cette réunion a été l’occasion de discuter de la Convention d’Investissement qui sera mise en place en faveur de la Société d’Aménagement de Tanger Tech (SATT), précise la même source.  CCCC/CRBC ont formalisé, en novembre 2020, leur entrée dans le capital de la SATT, à hauteur de 35%, aux côtés de BOA, TMSA et la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, rappelle le communiqué.  Pour rappel, la Cité Mohammed VI Tanger Tech se veut ultimement un noyau dur de développement et un vecteur de croissance pour l’ensemble du continent africain.  CCCC (China Communications Construction Company) est classée dans le Top 5 des entreprises publiques chinoises d’ingénierie et de développement, et sa filiale CRBC-China Road and Bridge Corporation est spécialisée dans les grands projets d’infrastructure en Chine et à l’international.

Lire aussi| Maghreb Steel : le sauvetage de la dernière chance ?

 
Article précédent

Replay. L’émission « Décryptage » du dimanche 4 avril 2021

Article suivant

Electricité : Les actes de vandalisme et de vol coûtent 1 milliard de DH par an à l’ONEE