Santé

Le coronavirus aurait été créé de façon volontaire en laboratoire [Étude]

Depuis le début de la pandémie du Covid-19, de nombreuses questions demeurent sans réponse concernant l’origine du virus. Une équipe de scientifiques français vient de publier une étude qui estime que le coronavirus se serait échappé d’un laboratoire de recherche.


Si on sait que le coronavirus a bel et bien pour origine un virus de chauve-souris, on n’a toujours pas identifié « l’animal hôte intermédiaire » qui aurait permis la transmission à l’Homme. La compréhension de l’origine de ce virus est une question importante et il est nécessaire de déterminer les mécanismes de sa dissémination afin de pouvoir se prémunir de nouvelles épidémies.

Lire aussi| Auto-entrepreneurs : les oubliés de la relance économique

Dans un article publié par la revue Médecine/Science, les chercheurs confirment qu’il ne s’agirait pas de création d’arme biologique, mais d’une potentielle erreur de laboratoire. Une erreur qui aurait pu survenir lors d’une expérience sur la mutation de virus, explique à Europe 1 Jacques Van Helden, professeur de bio-informatique à l’université d’Aix-Marseille, et l’un des signataires de cet article. « C’est une expérience qui vise à augmenter la virulence ou la pathogénicité d’une souche afin de comprendre ses mécanismes et, éventuellement, de prévenir les mutations qui peuvent survenir en milieu naturel », détaille-t-il. « Mais on génère ainsi des souches qui peuvent elles-mêmes devenir endémiques, si elles venaient à s’échapper. »

Selon l’étude, le virus pourrait avoir été cultivé en laboratoire sur des cellules ou des animaux dans le but de comprendre comment il est capable de franchir la barrière d’espèces.

Lire aussi|Test PCR Covid à domicile : combien ça coûte ? Comment ça marche ?

 
Article précédent

Auto-entrepreneurs : les oubliés de la relance économique

Article suivant

Taxes locales : voici ce qui vous attend en 2021