Entreprise

Le groupe Saraya Holding se lance dans l’Industrie

Quelques mois après avoir mis en orbite sa filiale Maymouna Services Financiers (établissement de paiement agréé par Bank-Al-Maghrib), le groupe Saraya Holding se lance dans une nouvelle aventure.


En effet, ce groupe multi-métiers crée une première filiale industrielle alors que jusqu’à présent il opérait exclusivement dans les services (distribution spécialisés, services financiers et prestations pour immobilier) et dans une moindre mesure dans l’agriculture. Il s’agit d’une entité basée à Casablanca et qui fabrique du mobilier de bureau professionnel. Cette nouvelle entité vient étoffer le Pôle d’aménagement, mobilier et immobilier du groupe Saraya Holding en se positionnant, surtout, en amont de cette Business Unit et de sa société principale Neodis. Cette dernière est spécialisée dans la distribution du mobilier de bureau et de l’aménagement des espaces professionnels. Elle est principalement connue sur le marché marocain pour avoir repris, en 2014, la carte du mobilier de bureau Steelcase après le retrait du groupe américain éponyme de toute activité directe au Maroc.

Lire aussi | Ces autres destinations qui attirent les étudiants marocains

L’objectif de ce nouvel investissement de plusieurs dizaines de millions de dirhams du groupe créé en 2008 est de s’intégrer industriellement dans le pôle principal qui revendique plus de 100 millions de dirhams en revenus, soit presque la moitié du chiffre d’affaires consolidé du groupe.

Rappelons qu’outre le pôle précité auquel appartient Neodis, Saraya Holding opère dans les produits cosmétiques (à travers la filiale X-Eleven), l’agriculture et l’agroalimentaire (à travers de Saraya Agro), les prestations pour immobilier (à travers une joint-venture avec le français Kardham). Enfin, les services financiers via Maymouna Services Financiers qui cristallisent de grandes ambitions depuis le lancement des comptes de paiement Madmoun en avril 2020 et qui visent à recruter des dizaines de milliers de clients à travers le Maroc.

Lire aussi | Projet de loi de finances 2021 : le gouvernement annonce une austérité budgétaire exceptionnelle

 
Article précédent

Radio MFM superforme les audiences avec son émission « Décryptage »

Article suivant

Maroc : 3 villes visées par des mesures restrictives plus contraignantes