Tribune

Le Tchad victime de la France-Afrique

La mort de Driss Deby dans des combats a été une surprise pour le monde entier, sauf pour les Français. Les services français connaissaient le penchant du Président Tchadien pour la guerre. La preuve, c’est que l’Elysée écrit « Le Tchad a perdu un grand soldat ».


Macron s’est senti obligé d’assister aux funérailles de Deby. Seulement entre-temps, le fils Deby a fomenté un coup d’Etat institutionnel, a pris le pouvoir contrairement à la constitution que son père avait imposée et qui prévoit que le Président de l’Assemblée Nationale assure l’Intérim.

Le Président de la République française a donc adoubé un putschiste et l’a légitimé contre les réserves de l’Union Africaine. La France n’est pas le pays des lumières quand il s’agit de l’Afrique, mais celui du soutien des dictatures pourries jusqu’à l’os.

Lire aussi| CDG Invest rejoint le tour de table de la startup GOAcommerce

C’est la France qui a soutenu Driss Deby contre Hissène Habré, lui-même, ancien protégé de Paris. Un ancien patron de la DGSE explique « Habré a voulu changer d’allié et se rapprocher de Kadhafi, je lui ai dit qu’il était fini et nous avons aidé Deby à le renverser. »

On aurait pu croire que les mœurs ont changé. Macron nous rappelle que pour Paris, les Africains ne méritent ni la démocratie ni le respect des droits de l’homme, mais juste des régimes à sa solde.

L’Armée tchadienne porte sur ses épaules  le G5 du Sahel, alliance qui combat le terrorisme pour tenter de sortir la France de l’enlisement de l’opération Barkhane, prévue pour 6 mois et qui dure depuis 8 ans.

Que ce pays soit important pour la stratégie française, cela peut s’entendre. Mais pas au point de légitimer un coup d’Etat et une dictature désormais héréditaire. C’est ce que Macron a fait.

Lire aussi| Dotation touristique supplémentaire : voici comment ça fonctionne

Aujourd’hui, deux manifestantes pacifiques ont été tuées à N’Djamena. Macron a exprimé « son inquiétude » face à la répression. Quelle incohérence ! il soutient un nouveau dictateur et regrette qu’il fasse usage de la répression.

C’est du racisme systémique. Les peuples Tchadien, Malien, Burkinabé, ne seraient pas assez mûrs pour trouver leur voie vers la démocratie. C’est à Tonton Emmanuel de décider pour eux.

De toutes les anciennes puissances coloniales, la France est la pire, parce qu’elle refuse de sortir de la notion de chasse gardée. Traiter d’égal à égal avec les anciens colonisés est au-dessus de leurs forces. Les peuples africains s’émanciperont de cette tutelle méprisante, s’il le faut par la force.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traite et les analyse. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Accord entre le Maroc et l'Espagne pour le retour des migrants [Vidéo]

Article suivant

Loi sur les hydrocarbures : voici les propositions de la Fédération des propriétaires de stations-service au Maroc [Document]