Financement

Les investissements directs marocains à l’étranger en nette progression

Selon l’Office des changes, les investissements directs marocains à l’étranger ont atteint 10,62 milliards de DH au premier semestre 2021. Les détails.


Les investissements directs marocains à l’étranger (IDME) se sont situés à 10,62 milliards de DH, soit le plus haut niveau atteint durant la même période au titre des cinq dernières années, affichant une hausse de 6,08 milliards de DH par rapport à la même période de l’année 2020.

Lire aussi | Casablanca. Decathlon inaugure son plus grand magasin en Afrique

Toutefois, l’Office des changes fait remarquer que cet accroissement reste légèrement inférieur à celui réalisé par les cessions de ces investissements (+6,50 milliards de DH). Ainsi, le flux net des IDME a baissé de 17%. Concernant les IDE, on note que sur les six premiers mois de 2021, le Maroc a capté plus de 9,61 milliards de DH d’investissements directs étrangers (IDE), soit une progression de 5,4% rapport à la même période en 2020. L’office indique que cette évolution est attribuable à une hausse des recettes de 13,7% à 15,56 milliards de DH contre 13,68 milliards de DH, plus importante que celle des dépenses qui sont à 5,94 milliards de DH.

Lire aussi | CGEM. Samia Terhzaz nommée Directrice générale déléguée

Par ailleurs, sur un autre plan, l’office souligne que les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) se sont élevés à plus de 44,19 milliards de DH au 1er semestre 2021, contre 29,83 milliards de DH un an auparavant, soit une augmentation de 48,1%.

 
Article précédent

Projet de loi de finances 2022. Acte 1

Article suivant

Évolution du coronavirus au Maroc. 8995 nouveaux cas, 606.871 au total, jeudi 29 juillet 2021 à 16 heures