Transport aérien

Maroc-Israël. Arrivée remarquée du premier vol commercial entre Tel-Aviv et Marrakech ce 25 juillet

C’est en grande pompe que l’aéronef de la compagnie Israir a posé ses roues vers 12h45 sur le tarmac de l’aéroport de Marrakech-Ménara ce dimanche 25 juillet. En effet, un accueil chaleureux a été réservé à ce premier vol commercial inaugural entre Israël et le Maroc. Et il n’est pas le seul puisqu’un autre appareil de la compagnie El Al, lui aussi en provenance de Tel-Aviv, a atterri à l’aéroport de la ville ocre.


Tapis rouge, dattes, lait et thé, assortis de petits gâteaux traditionnels marocains, le tout dans une ambiance musicale festive, le comité d’accueil de ce premier vol commercial de la compagnie Israir à destination du Maroc n’a pas laissé indifférent la centaine de passagers israéliens venus découvrir, ou redécouvrir le Royaume. Une cérémonie concoctée par l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT), l’Office national des aéroports (ONDA) et le Conseil régional du Tourisme de Marrakech (CRT) a mis sur pied pour accueillir les touristes israéliens.

Lire aussi | Zoubir Bouhoute : « 50.000 touristes israéliens sont attendus à fin décembre 2021 et 200.000 à partir de 2022 »

Rami Levy, patron d’Israir, n’a pas manqué d’exprimer son émotion. «Nous avons attendu avec beaucoup d’enthousiasme et d’émotion le lancement des vols commerciaux entre nos deux pays», s’est-il félicité. «C’est un pont aérien nécessaire pour renforcer davantage toutes les relations entre Tel-Aviv et Rabat», a-t-il précisé, faisant part de son optimisme quant aux perspectives du partenariat prometteur entre les deux pays dans les différents secteurs.

C’est aux environs de 15h30 que le deuxième vol opéré par la compagnie El Al, toujours au départ de la capitale israélienne, s’est posé à l’aéroport de Marrakech, bénéficiant des mêmes attentions en matière d’accueil que son prédécesseur, à la plus grande joie des passagers ravis et émerveillés.

Hormis des touristes, cette compagnie aérienne transportait également à son bord des professionnels du tourisme, ainsi qu’une dizaine de journalistes et influenceurs israéliens, conviés par l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) et qui séjourneront dans le Royaume jusqu’au jeudi 29 juillet courant.

Lire aussi | JO-2020. Le surfeur marocain Ramzi Boukhiam en 8es de finale

Par ailleurs, une soirée a été prévue en l’honneur des représentants de la compagnie Israir, mais aussi de leurs homologues de la compagnie El Al. Plusieurs professionnels du tourisme marocains, qui nourrissent de fortes ambitions sur le marché israélien, ont été conviés, en plus de représentants de la communauté juive de Marrakech.

Avec une diaspora marocaine estimée à 800 000 personnes, le marché israélien représente un fort potentiel pour la destination Maroc, estime l’Office, qui précise qu’actuellement entre 50 000 à 80 000 Israéliens visitent annuellement le Royaume.

Faut-il préciser qu’Israir avait annoncé en juin dernier l’ouverture de cinq vols par semaine entre les deux destinations. «Nous estimons que la demande sera élevée et que des centaines de milliers de passagers en provenance d’Israël visiteront la destination dans le cadre de forfaits vacances ou dans le cadre des voyages organisés», avait fait savoir Gil Stav, vice-président du marketing de la compagnie.

Lire aussi | Chakib Benmoussa : « Mon pays n’a pas espionné le président Emmanuel Macron »

Quant à El Al, elle lance également deux liaisons aériennes entre Tel-Aviv et Marrakech, mais aussi Casablanca. Concrètement à partir de ce dimanche 25 juillet, la compagnie nationale israélienne propose à destination de Marrakech trois vols par semaine. À compter du 10 août prochain, elle opèrera trois rotations hebdomadaires vers l’aéroport de Casablanca-Mohammed V.

Il faudra compter également avec Arkia, une autre compagnie israélienne, qui devrait effectuer la liaison entre Israël et le Maroc dès le début du mois de septembre. À noter que Royal Air Maroc desservira prochainement au départ de Casablanca, voire de Marrakech, l’aéroport de Tel-Aviv.

 
Article précédent

Zoubir Bouhoute : «200.000 touristes israéliens sont attendus à partir de 2022»

Article suivant

JO-2020. Les marocains Mehdi Essadiq et Sarah Fraincart qualifiés pour la finale du triathlon et de l’aviron